Canberra (VNA) – À l’occasion de la visite officielle du 14 au 18 mars en Australie du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, les deux pays ont signé une Déclaration commune sur l’établissement d’un partenariat stratégique bilatéral.
 

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et son homologue australien Malcolm Turnbull lors de la signature de la Déclaration commune, le 15 mars à Canberra. Photo : VNA

Voici l’intégralité de la Déclaration commune signée jeudi 15 mars à Canberra par le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc et son homologue australien Malcolm Turnbull.

Déclaration commune sur l’établissement d’un partenariat stratégique entre le gouvernement de la République socialiste du Vietnam et le gouvernement de l’Australie

Le 15 mars 2018

Depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1973, le Vietnam et l’Australie ont établi des relations solides et substantielles sur la base du respect et de l’intérêt mutuels. La convergence des intérêts sécuritaires et économiques et l’approfondissement des échanges populaires ancrent notre relation et notre coopération bilatérales.

Le partenariat intégral Vietnam-Australie, annoncé en 2009, souligne les efforts concertés des deux pays pour faire progresser les relations bilatérales.

Reconnaissant que 2018 marque le 45e anniversaire des relations diplomatiques entre le Vietnam et l’Australie, nous décidons ensemble d’élever la relation bilatérale au niveau d’un partenariat stratégique, à l’occasion de la visite officielle en Australie du Premier ministre du Vietnam, Nguyên Xuân Phuc.

En déclarant un partenariat stratégique, le Vietnam et l’Australie s’engagent à renforcer leurs liens fondés sur le respect de la Charte des Nations Unies, du droit international et de la souveraineté, de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et des systèmes politiques respectifs de chaque pays.

Nous renforcerons la confiance et la compréhension mutuelles pour renforcer les relations bilatérales et contribuer à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans la région. En particulier, nous nous engageons à travailler de manière intensive afin que notre région reste pacifique, résiliente et façonnée par les règles et les normes qui prévalent depuis des décennies.

Le Plan d’action Vietnam-Australie 2016-2019 reste en vigueur et sera renouvelé à la signature de la présente déclaration commune.

Coopération bilatérale
Coopération politique

Nous nous engageons à approfondir la coopération politique bilatérale, notamment à travers les échanges de haut niveau entre le Parti communiste, le gouvernement et l’Assemblée nationale du Vietnam, et les partis politiques, le gouvernement et le parlement australiens.

Pour mieux refléter la relation moderne et dynamique, nous renforcerons l’engagement politique par le biais de réunions ministérielles annuelles visant à maximiser les occasions d’échanger des points de vue, des idées et des initiatives sur des questions stratégiques. Ces échanges réguliers et de haut niveau seront complétés par des réunions bilatérales existantes, notamment le Dialogue stratégique 2 2, le dialogue sur les droits de l’homme Vietnam-Australie, les consultations consulaires Vietnam-Australie et le Forum sur l’agriculture Vietnam-Australie.

Nous nous engageons à renforcer l’engagement politique bilatéral sur les questions étrangères et régionales à travers la mise en place d’une réunion annuelle des ministres des Affaires étrangères.

Nous nous engageons à élargir les contacts officiels de haut niveau pour renforcer la coopération déjà forte en économie et commerce, affaires étrangères, défense, sécurité, droit et justice, science, technologie, agriculture, innovation et éducation, et dans d’autres domaines tels que le travail et le tourisme

Coopération économique et développement

Nous nous engageons à approfondir les relations commerciales et d’investissement bilatérales et à rechercher un commerce et un investissement plus ouverts grâce à l’intégration économique mondiale et régionale.

Sur la base de la complémentarité des deux économies, nous encouragerons les mesures d’accès aux marchés et de facilitation des échanges pour les deux parties, y compris pour les produits agricoles et maritimes.

Nous nous félicitons de la création d’une réunion annuelle de partenariat économique au niveau ministériel pour identifier les possibilités d’élargir la coopération dans les domaines du commerce, de l’investissement et du développement, et pour une réforme économique durable. Remplaçant le Comité conjoint de coopération commerciale et économique, ce nouveau forum économique facilitera les discussions entre les principaux ministres responsables du commerce, de l’investissement, du développement et de la planification, et stimulera les synergies entre les différentes facettes de nos liens économiques.

Nous reconnaissons l’importance d’une solide relation commerciale et inter-entreprises. Nous encourageons la participation active des entreprises et la compréhension de nos complémentarités économiques respectives, notamment par le biais de missions d’affaires et de commerce bilatérales.

L’Australie reconnaît les réalisations importantes du Vietnam dans la réduction de la pauvreté et ses aspirations à développer davantage son économie. Le Vietnam apprécie l’aide officielle au développement bilatérale et régionale de longue date de l’Australie.  Nous nous engageons à un partenariat économique qui aidera le Vietnam à réaliser ses aspirations socio-économiques et de développement, en mettant l’accent sur la réforme économique, le développement des ressources humaines, l’engagement du secteur privé, le changement climatique, l’égalité des genres et l’innovation.

Nous continuerons de bâtir un partenariat agricole mutuellement avantageux, y compris des projets conjoints de recherche et d’assistance technique pour améliorer la capacité et la compétitivité du secteur.

Nous continuerons de bâtir un partenariat agricole mutuellement bénéfique, y compris des projets conjoints de recherche et d’assistance technique pour améliorer les capacités et la compétitivité du secteur agricole vietnamien et promouvoir des normes internationales et des chaînes d’approvisionnement fiables.

Nous renforcerons également nos intérêts mutuels en matière d’énergie, de ressources, d’économie verte et de coopération environnementale, ainsi que de réponse au changement climatique.

Défense, droit et justice, renseignement et coopération en matière de sécurité

Nous confirmons nos relations stratégiques croissantes et nos intérêts régionaux partagés et réaffirmons notre engagement à renforcer la coopération en matière de défense, de droit et de justice, de renseignement et de sécurité, contribuant à la paix, à la stabilité et au développement de la région.

Nous réaffirmons notre engagement à une réunion annuelle des ministres de la Défense pour faciliter le dialogue de haut niveau sur les questions de défense, soutenu par le Protocole d’accord de coopération en matière de défense signé en 2010. Ces échanges seront l’occasion d’approfondir la coopération en matière de défense, y compris dans l’éducation et la formation, la sécurité maritime et aérienne, la formation et le soutien en matière de maintien de la paix, le contre-terrorisme, le règlement des séquelles de la guerre et d’autres domaines.

Nous saluons la coopération entre les autorités policières, maritimes et frontalières australiennes et vietnamiennes et décidons mutuellement de renforcer la coopération en matière de sécurité et d’application de la loi, notamment par un dialogue annuel sur la sécurité au niveau vice-ministériel et un meilleur échange de renseignements et d’informations, et le renforcement des capacités.

Nous nous engageons à continuer de renforcer la coopération bilatérale et la participation aux efforts régionaux de lutte contre les menaces traditionnelles et non traditionnelles, notamment la contrebande et le trafic d’êtres humains, le trafic de stupéfiants, le blanchiment d’argent, le terrorisme et la cybercriminalité, et la récupération de produits résultant de ces crimes.

Nous renforcerons la coopération bilatérale et régionale entre les organismes responsables de l’élaboration des politiques maritimes, de l’administration et de l’application de la loi, grâce au dialogue et à la coordination, à la coopération pratique et aux activités de renforcement des capacités.

Éducation, science et technologie, travail, affaires sociales et coopération culturelle et échanges populaires

Nous insistons sur le renforcement de l’aspect populaire de la relation, en particulier le flux à deux sens des jeunes et des étudiants. Nous encourageons fortement les étudiants australiens et vietnamiens à étudier au Vietnam et en Australie, notamment par le biais du Nouveau Plan de Colombo et de bourses d’études australiennes et vietnamiennes.

Nous réaffirmons l’importance de nos relations en matière d’éducation, de formation et de recherche et du grand réseau d’anciens élèves vietnamiens des établissements d’enseignement australiens. Nous réaffirmons notre soutien aux dialogues sur les politiques éducatives pour renforcer les liens institutionnels et la prestation transnationale de l’éducation (y compris en tirant parti des progrès des technologies de communication) et développer la mobilité des étudiants, des universitaires, des chercheurs et des professionnels.

Nous encouragerons la coopération dans les domaines de l’enseignement professionnel et des affaires sociales, y compris les efforts pour l’égalité des genres, et notons les possibilités de mobilité de la main-d’œuvre grâce au programme de migration de travailleurs qualifiés de l’Australie.

Nous continuerons de promouvoir et d’élargir la coopération mutuellement bénéfique en matière de science, de technologie et d’innovation; de renforcer la connectivité entre les institutions de recherche; et d’encourager le transfert de technologie, l’échange d’experts et le partage d’informations sur la science, la technologie et l’innovation.

Nous reconnaissons le rôle des organisations sociales et populaires des deux pays dans la promotion des bonnes relations, de l’amitié et de la compréhension entre les peuples vietnamien et australien.

Nous reconnaissons le succès de la communauté vietnamienne en Australie et apprécions hautement sa contribution aux relations bilatérales. Nous soulignons le rôle des jeunes dans la création de réseaux d’influence mutuellement bénéfiques entre les futurs leaders et entrepreneurs.

Nous nous engageons à promouvoir la mise en œuvre effective du programme Travail et Vacances Vietnam-Australie.

Nous nous félicitons de l’augmentation rapide du nombre de visiteurs dans les deux pays et du développement associé dans l’aviation et le tourisme, et nous chercherons des opportunités pour renforcer la coopération dans le secteur du tourisme.

Nous réaffirmons l’importance de la coopération culturelle dans la promotion de la compréhension mutuelle entre les peuples de nos deux pays et sommes déterminés à développer la coopération entre le Vietnam et l’Australie dans ce domaine.

Coopération régionale et internationale

Nous travaillerons en étroite collaboration pour préserver l’ordre régional ouvert, inclusif et fondé sur des règles, qui sous-tend la paix, la sécurité, la stabilité et la prospérité régionales. Nous partageons l’objectif de renforcer et de développer les institutions régionales et internationales afin de promouvoir nos intérêts politiques, économiques et sécuritaire communs.

Nous soutenons l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui a apporté harmonie et cohérence à notre région. Nous continuerons à développer le partenariat stratégique entre l’ASEAN et l’Australie et saluons le Sommet spécial historique ASEAN-Australie, y compris une série d’initiatives pratiques pour une coopération renforcée.

Nous insistons sur la centralité de l’ASEAN dans l’architecture régionale en évolution et décidons de travailler ensemble pour renforcer les mécanismes dirigés par l’ASEAN tels que le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), le Forum régional de l’ASEAN (ARF), la Réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN Plus (ADMM ), avec l’ASEAN comme la force motrice. À cet égard, nous affirmons l’importance de l’EAS en tant que principal forum régional de dialogue et de coopération sur les questions stratégiques, politiques et économiques d’intérêt commun.

Nous nous engageons à continuer de travailler ensemble pour faire face aux problèmes émergents régionaux et mondiaux, notamment le terrorisme; la criminalité transnationale; la cybercriminalité; l’immigration clandestine et la traite des êtres humains ; la protection environnementale ; le changement climatique ; la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN); la sécurité énergétique; la sûreté et la sécurité maritimes; la sécurité alimentaire et hydrique; les maladies infectieuses; les infrastructure de qualité; la réduction de l’écart de développement; l’économie numérique; et le soutien à la croissance économique, la promotion de la libéralisation du commerce et de l’investissement et le renforcement de la connectivité régionale et sous-régionale et de la prospérité durable dans la région.

Nous renforcerons notre coopération dans les domaines du développement durable, de la protection et de la gestion de l’environnement, de la réponse au changement climatique et de la résilience aux catastrophes naturelles conformément au Programme de développement durable à l’horizon 2030, au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe et à l’Accord de Paris. .

Nous réaffirmons notre engagement à promouvoir la sécurité et la sûreté, la liberté de navigation et de survol et la primauté du droit, y compris le respect et la mise en œuvre de bonne foi des obligations juridiques internationales; et au règlement des différends par des moyens pacifiques, sans recourir à la menace ou à l’emploi de la force, conformément au droit international, notamment à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) et à travers des mécanismes appropriés dirigés par l’ASEAN. À cet égard, nous demeurons préoccupés par la situation en Mer Orientale et affirmons notre engagement à continuer de travailler activement ensemble pour promouvoir la paix et la stabilité dans la région. Nous réaffirmons l’importance de la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale et de la conclusion rapide d’un Code de conduite efficace et contraignant entre l’ASEAN et la Chine, conformément au droit international.

Sur la base des résultats significatifs de la 25e réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Dà Nang, au Vietnam, nous nous engageons à renforcer notre coopération pour promouvoir l’intégration économique régionale et le commerce libre et ouvert grâce à l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique, au Partenariat économique intégral régional, et l’APEC, ainsi qu’à soutenir le système commercial multilatéral fondé sur des règles. – VNA