Le secteur maritime a besoin d'une meilleure planification des ports maritimes hinh anh 1Le ministre des Transports et des Communications, Nguyen Van The. Photo : baogiaothong.vn
 
 
Hanoï (VNA) - Le secteur maritime devrait accorder une plus grande attention à la planification des ports maritimes, en particulier ceux dans les régions du Centre et du delta du Mékong, a déclaré le ministre des Transports et des Communications, Nguyen Van The.

S'exprimant lors d'une conférence tenue le 2 janvier à Hanoï, le ministre Nguyen Van The a souligné l'importance particulière du secteur maritime, car la plupart des marchandises importées sont traitées par des ports maritimes avant d'entrer sur le marché vietnamien.

Pour attirer de grands navires internationaux, les ports et les entreprises maritimes vietnamiens doivent rapidement établir une grande base de données afin d'automatiser entièrement les procédures administratives dans les ports, a-t-il indiqué.

Le ministre a également demandé aux organes compétents du secteur de revoir leurs ressources humaines et de resserrer les liens avec les secteurs des chemins de fer et des réseaux fluviaux.

Saluant les efforts du secteur en matière de réforme administrative et d’application des progrès de la 4e révolution industrielle, Nguyen Van The a déclaré qu’il avait contribué de manière significative au développement socio-économique national.

Nguyen Xuan Sang, chef de l'Administration maritime du Vietnam, a indiqué qu'en décembre 2018, le Vietnam comptait 1.593 navires d’un tonnage total d'environ 7,8 millions de TPL, se classant au 4e rang parmi les pays de l'ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et au 30ème rang mondial.

Le pays compte 272 quais d'une capacité annuelle cumulée supérieure à 550 millions de tonnes.

L'année dernière, les ports maritimes vietnamiens ont traité environ 524,7 millions de tonnes de fret, en hausse de 19% par rapport à l'année précédente, et ont accueilli 5,8 millions de passagers, en hausse de 28,9% par rapport à 2017.

Environ 1.300 entreprises du pays fournissent des services maritimes. Cependant, elles ne répondent qu’à un quart de la demande du marché. -VNA