Cérémonie de remise du certificat de l'UNESCO inscrivant le géoparc de Non Nuoc Cao Bang au Réseau mondial des géoparcs. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Les relations entre le Vietnam et l’UNESCO continuent de s’approfondir de façon stable et durable, a déclaré Mai Phan Dung, secrétaire général du comité national de l’UNESCO au Vietnam lors d’une conférence pour dresser le bilan des activités de cet organe en 2018 et définir ses orientations pour 2019.

Le Vietnam est parvenu à un meilleur consensus sur la nécessité d'assurer un équilibre entre la conservation et la promotion durable des valeurs et du rôle des patrimoines dans le développement socio-économique, a ajouté Mai Phan Dung, soulignant que le rôle de l'UNESCO continuait d’être apprécié malgré les évolutions complexes et les défis rencontrés par les institutions multilatérales l’année dernière.

Selon lui, la reconnaissance du parc géologique Non Nuoc de Cao Bang comme géoparc mondial par l’UNESCO fait partie de la liste des évènements marquants de l'année 2018 sélectionnés par les ministères des Affaires étrangères, de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Le comité national de l’UNESCO a démontré sa compétence au sein des forums de l’UNESCO, contribuant au développement de cette institution et à la mise en œuvre de la directive No25 du Secrétariat du Parti communiste du Vietnam sur la promotion et l’amélioration des relations multilatérales d’ici 2030.

Le secrétariat du comité national de l’UNESCO, les sous-comités, les ministères et les secteurs du Vietnam ont collaboré étroitement avec le bureau de représentation de l’UNESCO au Vietnam pour l’organisation des activités communes, la consultation sur la préservation et la valorisation des titres délivrés à des patrimoines….

L’élaboration des dossiers des patrimoines soumis à l’UNESCO a également contribué à la promotion de l’image du pays et à l’enrichissement du trésor des patrimoines de l'humanité.

Mai Phan Dung a demandé aux ministères, secteurs et localités de se concentrer sur la gestion efficace des patrimoines reconnus par l’UNESCO, sur le développement de leurs valeurs, sur la préservation des identités culturelles et de l’environnement, sur la valorisation du rôle de la communauté dans la mise en œuvre des objectifs de développement.

En 2019, le Comité national de l'UNESCO au Vietnam va continuer d'étudier et d'élaborer un plan à long terme pour présenter des candidatures à différents postes au sein de l‘UNESCO, a-t-il annoncé.

Parallèlement, il va continuer d’élaborer des critères d’évaluation du développement de l’éducation du Vietnam, de collaborer avec le bureau de représentation de l’UNESCO à Hanoï pour développer les relations internationales du Vietnam dans l’éducation, de chercher à inscrire le parc géologique de Dak Nong au Réseau mondial des géoparcs et le chant Then des ethnies Tay, Nung et Thai au patrimoine culturel immatériel de l'humanité…

Appréciant les réalisations de ces dernières années par le comité national de l’UNESCO, son président Le Hoai Trung, vice-ministre des Affaires étrangères, a annoncé que l’ensemble des critères d’évaluation du développement de l’éducation au Vietnam serait complété et rendu public en 2019. -VNA