Yen Bai (VNA) - La fête du nouveau riz a eu lieu les 11 et 12 octobre, soit les 11e et le 12e jours du 9e mois lunaire, au temple de Dông Cuông, commune ​et district éponymes ​de la province de Yên Bai (Nord).

Le concours de pilage du «côm» des habitants locaux attire de nombreux visiteurs. Photo: Journal de Yên Bai.

Il s’agit d’un rite des Tày Khao pour remercier les esprits et les ancêtres pour les avoir protégé en leur prodiguant un bon climat et une bonne récole au cours de l’année dernière.

La fête du nouveau riz au temple de Dông Cuông est organisée suivant les rites traditionnels de cette localité, en associant les parties rituelle et festive, culture traditionnelle et modernité, marquant clairement la culture spirituelle et l’identité culturelle des Tày Khao.

Cette année, le point d’orgue de la fête du nouveau riz au temple de Dông Cuông est le concours de pilage du «côm» (riz gluant jeune en granules aplaties) réalisé par les habitants. Lors de la fête, le «côm» vert n’est pas seulement une offrande importante pour satisfaire la Déesse, mais aussi un produit lié à la vie de la population de cette région.

C’était également une occasion pour les visiteurs de venir afin de prier pour obtenir la paix, des générosités et de la chance. Et d’une bonne opportunité pour les habitants de se rencontrer et d’échanger des expériences dans la production agricole, ce aidant à éduquer les jeunes Tày Khao à la préservation et à la valorisation de la richesse de leur culture traditionnelle.

Pour toutes ses significations culturelles, la fête du nouveau riz au temple de Dông Cuông est une destination de tourisme spirituel attrayante et sécuritaire, marquant l’identité culturelle du pays. Cet événement aide les ethnies du district de Van Yên, province de Yên Bai à préserver les valeurs culturelles originales, tout en promouvant leurs produits touristiques et culturels afin de pousser les curieux à aller visiter les sites touristiques de cette localité. -NDEL/VNA