Les trois Vietnamiens du "Tai Yuan 227" bientôt rapatriés

Trois travailleurs vietnamiens et d'autres membres d'équipage du bateau de pêche taïwanais Tai Yuan-227, arrêtés par des pirates somaliens et récemment libérés, sont arrivés à un port srilankais.

Trois travailleurs vietnamiens et d'autres membres d'équipage du bateau de pêche taïwanais Tai Yuan-227, arrêtés par des pirates somaliens et récemment libérés, sont arrivés à un port srilankais.

C'est ce qu'a annoncé Nguyen Xuan Tao, chef adjoint de la Division de gestion des travailleurs, Département de gestion des travailleurs à l'étranger (ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales).

Cette nouvelle a été également précisée par Vu Dinh Tuan, chef de la Division de Taïwan, Compagnie générale de la construction des ouvrages de communications 1 (CIENCO N°1), établissement gérant la Compagnie de fourniture des travailleurs internationaux et des services (INMASCO), une des compagnies qui a fourni les membres d'équipage de ce bateau taïwanais.

Vu Dinh Tuan a ajouté que le partenaire taïwanais a communiqué avec le capitaine et a appris que les membres d'équipage sont tous sains et saufs. L'armateur a envoyé son agent pour recevoir le bateau et accompli les procédures de rapatriement des marins. Après avoir accueilli les membres d'équipage, cette personne donnera des informations concrètes sur la situation des marins.

Tran Van Tri, né en 1989, domicilié dans la commune de Quynh Long, district de Quynh Luu, province de Nghe An (Centre), un des trois marins vietnamiens, a communiqué avec sa famille et annoncé que sa santé était très bonne.

Le bateau de pêche Tai Yuan-227 a été attaqué le 6 mai 2010 par des pirates au large des Seychelles. L'équipage de 28 marins comprenait des citoyens chinois, vietnamiens, philippins, kenyans et mozambicains.

Les deux autres marins vietnamiens sont Nguyen Tien Anh, né en 1979, domicilié dans la commune de Ky Khang, district de Ky Anh, province de Ha Tinh (Centre), et Truong Van Hieu, domicilié dans le district de Dac Ha, province de Kon Tum (Hauts Plateaux du Centre). Ces trois marins avaient été envoyés par la Compagnie INMASCO et la Compagnie par actions d'exportation des travailleurs, de commerce et de tourisme (TTLC).

Ces derniers mois, les compagnies INMASCO et TTLC ont aussi payé des salaires à ces trois marins, ont annoncé des responsables de ces deux compagnies. Celles-ci ont régulièrement communiqué avec leur partenaire taïwanais et les familles des marins pour les informer des plans de rapatriement de ces personnes. -AVI

Voir plus