La R. de Coree reprendra la reception des travailleurs vietnamiens hinh anh 1Des travailleurs vietnamiens préparent les formalités ​pour partir en République de Corée. Photo: VNA

Séoul (VNA) – Le ministère sud-coréen du Travail et de l'Emploi a annoncé, dimanche le 15 mai, qu'il renouvellerait le mémorandum d'entente (MoU) normal sur la reprise de la réception des travailleurs vietnamiens à partir de 2017, au titre de l'EPS (Programme de délivrance des permis de travail aux étrangers).

Selon le correspondant de l'Agence vietnamienne d'information (VNA) à Séoul, durant sa visite de travail au Vietnam qui débutera le 17 mai prochain, le ministre sud-coréen du Travail et de l'Emploi, Lee Ki-Kweon, devra signer cet accord avec le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dao Ngoc Dung.

La décision de la partie sud-coréenne est prise suite à l'appel de nombreux employeurs qui apprécient la bonne capacité des travailleurs vietnamiens quant à leur adaptation à l'environnement de travail et à leur assimilation des savoir-faire.

Par ailleurs, le Vietnam a également proposé une feuille de route pour sensibiliser et mieux gérer ses travailleurs illégaux en République de Corée pour la période 2016 à 2018.

Selon l'annonce précitée du ministère sud-coréen du Travail et de l'Emploi, lors du prochain entretien entre les deux ministres, les deux parties discuteront également des questions d'intérêt commun, tels que la sécurité industrielle au Vietnam, le réseau d'information sur le travail et le Code du travail...

En outre, le ministre Lee Ki-Kweon rencontrera le vice-Premier ministre Vu Duc Dam pour discuter de sujets tels que l'élargissement des échanges de personnel, la suppression des lourdeurs administratives dans l'attrait de l'investissement...

Selon le ministère sud-coréen du Travail et de l'Emploi, environ 10.000 ressortissants de ce pays travaillent actuellement dans 3.300 entreprises à investissement sud-coréen au Vietnam. Lors de ces dernières années, le Vietnam a commencé à resserrer ses réglementations sur la délivrance de visa aux travailleurs hautement qualifiés. Selon la partie sud-coréenne, cela rendra plus difficile le recrutement de jeunes pour partir travailler au Vietnam.

En août 2012, la République de Corée a interrompu le MOU normal sur la réception des travailleurs vietnamiens dans le cadre du programme EPS, en raison d'un taux élevé de Vietnamiens en séjour irrégulier dans ce pays.

Ce pays a signé avec le Vietnam des MOU spéciaux pour une période d'un an, ce qui permet le recrutement d'un nombre limité d'employés loyaux et d'employés qui ont passé un examen de langue coréenne organisé en 2011 et en 2012. -VNA