L'accusé Phan Van Anh Vu.

Hanoi (VNA) - Le Tribunal populaire de haut niveau de Hanoï a ouvert le 10 juin le procès en deuxième instance de Phan Van Anh Vu, ancien président du conseil d'administration de la société par actions de construction Bac Nam 79 et de la société Nova Bac Nam 79, ancien colonel du ministère de la Sécurité publique, et de quatre anciens policiers.

Phan Van Anh Vu, Phan Huu Tuan, ancien directeur général adjoint du ministère de la Sécurité publique, et Nguyen Huu Bach, ancien officier de police, sont poursuivis pour « abus de pouvoir et de fonction dans l'exercice d’une mission publique».

Les deux anciens vice-ministres de la Sécurité publique, Bui Van Thanh et Tran Viet Tan sont accusés de «manque de responsabilité ayant causé de graves conséquences».

Selon le verdict de première instance, Phan Van Anh Vu avait profité du nom du ministère de la Sécurité publique pour proposer aux ministères, secteurs et autorités locales de louer des terrains et de transférer, d'une manière contraire aux dispositions légales, des droits d'utilisation des terrains des projets immobiliers implantés sur des milliers de m² à Da Nang et Ho Chi Minh-Ville. Nguyen Huu Bach et Phan Huu Tuan avaient aidé Phan Van Anh Vu à commettre ces infractions.

Avec cet acte, Phan Van Anh Vu a été condamné à 15 ans de prison pour «abus de pouvoir et de fonction dans l'exercice d’une mission publique». Avec le même délit, Phan Huu Tuan et Nguyen Huu Bach ont écopé de 5 ans de prison.

Le procès de première instance a également condamné deux anciens vice-ministres de la Sécurité publique, Bui Van Thanh et Tran Viet Tan, à respectivement 30 mois et 36 mois de prison pour «manque de responsabilité ayant causé de graves conséquences».

Après le procès de première instance, les accusés avaient fait appel du verdict. -VNA