Hanoi va resserrer le controle des voyages a partir du 8 septembre hinh anh 1Le permis de voyage avec code QR. Photo : VNA

Hanoï (VNA) - Hanoï va resserrer le contrôle des permis de voyage à partir du 8 septembre dans l’effort d’assurer une mise en œuvre stricte des mesures de distanciation sociale pour empêcher la propagation de la pandémie de COVID-19.

Une nouvelle forme de permis de voyage avec code QR sera mise en service le 8 septembre, qui est nécessaire pour passer les points de contrôle dans la ville.

Des communications plus fortes seront menées pour s'assurer que tous les résidents comprennent les règlementations, tandis que des sanctions strictes seront infligées à ceux qui enfreignent délibérément les règlementations de prévention et de contrôle de la pandémie.

La capitale applique des mesures de distanciation sociale depuis le 24 juillet dans un contexte de la propagation du coronavirus.

Les habitants de la ville sont priés de rester chez eux et de ne sortir que dans les cas nécessaires tels que les voyages d'affaires, le travail dans des entreprises essentielles (agences d'État, usines, prestataires de services), l'achat de nourriture et de médicaments, ou les urgences telles que des problèmes médicaux, incendies ou catastrophes naturelles.

Les masques sont obligatoires en public. Les gens doivent maintenir une distance de deux mètres en public et ne doivent pas se rassembler en groupes de plus de deux en dehors des hôpitaux, des lieux de travail ou des écoles.

Les gens sont tenus de soumettre des formulaires de déclaration de santé via le site Web www.tokhaiyte.vn ou les applications Ncovi et Bluezone. Ceux qui présentent des symptômes tels que fièvre, toux ou difficultés respiratoires doivent contacter les établissements médicaux locaux pour obtenir des instructions supplémentaires.

Les services non essentiels et les commerces restent fermés.

Au 5 septembre, la capitale avait enregistré un total de 3.520 cas de COVID-19 depuis le 27 avril. La ville avait administré plus de 3 millions de doses de vaccins COVID-19 aux résidents locaux. - VNA
source