Des visiteurs brûlent de l'encens au sein du site historique du carrefour de Dông Lôc. Photo : bao Ha Tinh
 

Ha Tinh (VNA) – Le 50e anniversaire de la mort de 10 jeunes filles volontaires décédées au carrefour de Dông Lôc (1968-2018) a été organisé le 24 juillet à la zone des vestiges historique dudit carrefour à Ha Tinh (Centre).

Cette cérémonie organisée par l’Union de la jeunesse de Ha Tinh a attiré la participation des autorités provinciales, des proches de 10 jeunes filles volontaires, de nombreux habitants et jeunes locaux.

Auparavant, soit dans la soirée du 23 juillet, l’Union de la jeunesse de Ha Tinh a organisé la cérémonie de brûler des bougies pour commémorer les 10 jeunes filles volontaires tombées au champ d’honneur.

Situé à 20 km de la ville de Hà Tinh, Dông Lôc était, pendant la guerre contre l’armée américaine, la porte de communication entre le Nord et la piste Hô Chi Minh. Les avions américains y ont largué une énorme quantité de bombes. Ce tronçon de route de moins de 20 km a été à lui seul la cible de 2.057 bombardements.

Une équipe de dix jeunes filles volontaires âgées de 17 à 22 ans, et dirigée par Vo Thi Tan, était chargée de la remise en état de la route pour assurer la circulation. Le 24 juillet 1968, malgré des bombardements répétés, elles étaient toujours à leur poste pour combler les cratères et remettre la route en état. À 16h30, lors d’un nouveau raid de bombardiers américains, les dix jeunes filles ont été tuées, la houe et la pelle en main.

Aujourd’hui, le carrefour de Dông Lôc a retrouvé sa verdure. Sur la colline, au milieu des pins et du chant des cigales, un monument a été érigé pour honorer les dix héroïnes. -VNA