Ancien village de Duong Lâm: un lieu cher à des bénévoles japonais

Avec leur marche leste sur les sentiers tortueux, leurs présentations passionnées aux visiteurs des traits architecturaux de l'ancien village de Duong Lâm, Yamaguchi Yoriko et Inoue Aiko sont considérées comme des guides vietnamiennes dans ce village.

Avec leur marche leste sur les sentiers tortueux, leurs présentations passionnées aux visiteurs des traits architecturaux de l'ancien village de Duong Lâm, Yamaguchi Yoriko et Inoue Aiko sont considérées comme des guides vietnamiennes dans ce village situé dans le chef-lieu de Son Tây, à 60 km à l'Est de Hanoi.

Après avoir soutenu sa thèse d'agrégation sur la préservation des patrimoines, Yamaguchi Yoriko - une jeune fille originaire de Hokaido (Japon), a décidé de choisir le Vietnam pour ses premières expériences pratiques en tant que bénévole de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Son travail principal est d'aider et de donner des conseils techniques sur la restauration et la préservation d'anciens ouvrages architecturaux de Duong Lâm, classé vestige historique national.

Vivant ensemble avec les villageois de Duong Lâm depuis près de deux années, Yoriko ressent de plus en plus nettement l'"âme du Vietnam" à travers les banians, les quais fluviaux, les anciennes maisons. Et elle ne sait depuis quand elle est tombée amoureuse de cette terre.

Surmontant les différences de langue et de culture ainsi que les problèmes de la vie quotidienne, Inoue Aiko, agrégée en gestion des partrimoines culturels, s'est transformée en "jeune fille de la campagne" du village de Duong Lâm, allant avec ses habitants dans les champs pour récolter le riz ou le maïs. Elle est également prête à jouer le rôle de guide ou d'interprète, voire faire la cuisine avec le maître de maison pour ses invités. Ces contacts lui ont permis de donner des conseils aux villageois intéressés par le tourisme afin qu'ils assurent un équilibre entre préservation et développement.

"Pour devenir un lieu de tourisme culturel renommé, l'important est d'exploiter la spécialité de votre région", a conseillé Inoue Aiko. D'après elle, la séduction de Duong Lâm tient non seulement à la beauté de chaque ancienne maison, mais aussi à son cadre, celui d'un village traditionnel vietnamien.

Le maître d'une ancienne maison ayant plus de 160 ans, qui est également le 1er "guide professionnel" de Duong Lâm, Ha Nguyên Huyên, a déclaré que des bénévoles tels que Yoriko et Aiko ont aidé les habitants du village à comprendre la valeur de ces anciennes maisons comme celle de l'aspect de ce village typique du Nord du pays.

La réalisation des projets de la JICA a par ailleurs permis à ces villageois de déterminer les modalités de développement du tourisme local afin qu'il soit durable, a souligné M. Huyên.

L'ancien village de Duong Lâm est l'unique localité quasiment intacte comprenant tous les éléments d'un village traditionnel du Nord du Vietnam. Là, ce sont près de 1.000 anciennes maisons traditionnelles qui demeurent, dont 30 ont 200 ans, et une, 400 ans. -AVI

Voir plus