Hanoi (VNA) – Vietnamiens et Japonais ont commémoré les 100 ans de l’érection par le patriote Phan Bôi Châu (1867-1940) de la stèle commémorative à la mémoire du médecin Asaba Sakitaro qui avait activement assisté Phan Bôi Châu dans sa quête d’une voie pour le salut national.
 
La stèle commémorative à la mémoire du médecin Asaba Sakitaro. Photo: VNA

La cérémonie tenue le 22 septembre dans la ville japonaise de Fukuroi, a réuni les représentants de la préfecture japonaise de Shizuoka, de la province vietnamienne de Nghê An, de l’ambassade du Vietnam au Japon, et un des descendants de la troisième génération de Phan Bôi Châu, Phan Thiêu Cat.

Né en 1867 dans la province de Nghê An, Phan Bôi Châu, avait fondé Duy tân Hôi (Association pour la modernisation du Vietnam) en 1904 et Vietnam quang phuc Hôi (Ligue pour la restauration du Vietnam) en 1912 dont le but est de combattre les Français.

En 1905, Phan Bôi Châu s’était rendu au Japon pour rechercher un appui financier et militaire. Il a créé le mouvement Dông Du (Voyage vers l’Est) qui a permis à environ deux cents jeunes vietnamiens de partir étudier au Japon pour revenir construire le pays.

Le médecin Asaba Sakitaro, né au village de Higashi Asaba dans la ville de Fukuroi de la préfecture de Shizuoka, avait contruit l’hôpital d’Odawara où il avait rencontré Phan Bôi Châu et a offert son aide au patriote vietnamien et à ses camarades.

Phan Bôi Châu avait revisé en 1918 ce village qui abrite la sépulture des Sakitaro, et avait construit une stèle commémorant les bienfaits du médecin Asaba Sakitaro. Cette stèle de pierre est devenue un patrimoine culturel de la ville de Fukuroi. – VNA