Hanoi (VNA) – Le Parquet populaire suprême a engagé une poursuite contre Tu Thành Nghia, ancien directeur général de la coentreprise Vietsovpetro, pour "appropriation de biens par abus de pouvoirs d’un dépositaire public".
 
L’ancien directeur général de la coentreprise Vietsovpetro, Tu Thanh Nghia. Photo: tienphong.vn

Outre Tu Thành Nghia (né en 1962), l’ancien chef comptable de la société Vo Quang Huy (née en 1961) fait également face au même chef d’accusation, sur le fondement de l’article 355 du Code pénal de 2015.

Selon l’acte d’accusation, Vietsovpetro avait commencé à utiliser les services de comptes de paiement et conclu des contrats de dépôt à terme avec OceanBank en 2008.

En 2009, elle avait conclu de nombreux contrats de dépôt à terme et avait souvent maintenu un solde important sur son compte de paiement à la succursale de OceanBank dans la ville de Vung Tàu.

Cela correspondait à la direction du groupe PetroVietnam, qui représente le gouvernement vietnamien en contribuant à hauteur de 51% (soit 765 millions de dollars) du capital statutaire de Vietsovpetro, concernant la priorité d’utilisation des services financiers d’OceanBank, dont PetroVietnam a contribué pour 20% du capital statutaire.

A l’époque, le président du conseil d’administration d’OceanBank, Hà Van Tham, a ordonné que les intérêts supplémentaires non mentionnés dans les contrats soient versés à tous les clients qui avaient déposé de l’argent à la banque.

De 2013 à 2014, Nguyên Minh Thu, alors directeur général d’OceanBank, a reçu de l’argent envoyé des sièges d’OceanBank sur les comptes d’autres personnes aux succursales de Vung Tàu et Hô Chi Minh-Ville pour payer l’intérêt supplémentaire à Tu Thành Nghia et Vo Quang Huy.

Le Parquet populaire suprême a déclaré que les dirigeants de Vietsovpetro à l’époque, Tu Thành Nghia et Vo Quang Huy, avaient décidé de déposer l’argent de cette coentreprise à OceanBank, et reçu l’argent provenant de Nguyên Minh Thu

Alors que Vo Quang Huy avait reçu et s’était approprié  6,7 milliards de dôngs et 130.000 dollars, Tu Thành Nghia s’était approprié  1,5 milliard de dôngs et 30.000 dollars.

Selon le Parquet populaire suprême, il existe suffisamment de preuves pour prouver que Tu Thành Nghia et Vo Quang Huy ont abusé de leurs positions et de leurs pouvoirs pour s’approprier des biens. –VNA