Nghê An (VNA) – Le Tribunal populaire supérieur de Hanoi a confirmé jeudi 18 octobre en appel la peine à l’encontre de Lê Dinh Luong, âgé de 53 ans et domicilé dans la commune de Hop Thành, district de Yên Thành, province de Nghê An (Centre), pour "mouvement insurrectionnel".
 
Lê Dinh Luong lors de son procès en appel. Photo : VNA

Lê Dinh Luong avait été condamné le 16 août 2018 par le Tribunal populaire de la province de Nghê An à 20 ans de prison et 5 ans de résidence surveillé pour "mouvement insurrectionnel" en vertu de l’article 79 du Code pénal de 1999. Il a fait appel de sa condamnation le 20 août 2018.

Un bras actif de Viêt Tân dans les provinces de Nghê An, Hà Tinh et Quang Binh (Centre), l’homme a incité et embrigadé des gens dans cette organisation terroriste pour la développer au Vietnam, selon le jury.

Il a fait preuve de zèle pour réaliser les objectifs de Viêt Tân. A travers son compte Facebook "Lô Ngoc" (Lê Dinh Luong), il a multiplié les contacts avec d’autres, partagé des billets dans l’intention d’affaiblir puis de renverser le pouvoir populaire.

L’homme s’est empressé d’encenser Viêt Tân, a diffusé de fausses informations de nature à dénaturer la situation au Vietnam, à dénigrer le Parti communiste du Vietnam, et a profité des événements politiques, sociaux, environnementaux pour déconcerter la population.

Le jury a qualifié d’extrêmement graves les actes commis par Lê Dinh Luong et a décidé de confirmer en appel sa condamnation. - VNA