Ninh Binh sollicite le soutien accru de l’UNESCO pour la préservation du patrimoine

La province septentrionale de Ninh Binh, qui abrite le complexe paysager de Tràng An, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, souhaite s’intégrer au réseau mondial des villes et villages du patrimoine pour acquérir des expériences de préservation et de développement touristique à travers l’UNESCO.

Ninh Binh (VNA) - La province septentrionale de Ninh Binh, qui abrite le complexe paysager de Tràng An, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, souhaite s’intégrer au réseau mondial des villes et villages du patrimoine pour acquérir des expériences de préservation et de développement touristique à travers l’UNESCO, a déclaré vendredi 19 janvier le secrétaire du Comité provincial du Parti Doan Minh Huan.

Ninh Binh sollicite le soutien accru de l’UNESCO pour la préservation du patrimoine ảnh 1Lors de la séance de travail entre le secrétaire du Comité provincial du Parti Doan Minh Huan et la délégation de l’UNESCO conduite par le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam Jonathan Baker. Photo : VNA

Lors d’une séance de travail avec une délégation de l’UNESCO conduite par le représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam Jonathan Baker, il a souligné le rôle important de l’UNESCO dans le développement socio-économique de la province au cours des dernières années, élaborant avec la reconnaissance de l’UNESCO depuis 2014, le complexe de Trang An a contribué à promouvoir la restructuration économique locale et le développement du tourisme.

Ninh Binh s’efforce de construire un site du patrimoine urbain du millénaire et une ville créative dotée de valeurs exceptionnelles, a-t-il déclaré, ajoutant que plusieurs défis se posent, notamment la préservation et la promotion des valeurs du patrimoine, le changement climatique et l’urbanisation.

La province espère recevoir un soutien supplémentaire de l’UNESCO pour mobiliser des ressources internationales dans la recherche archéologique et sur la biodiversité, ainsi que des projets pour développer et piloter des mesures de préservation avancées.

Ninh Binh espère également recevoir l’aide et une coordination étroite avec l’UNESCO pour élaborer une charte ou une déclaration de l’UNESCO sur le complexe paysager de Trang An, a ajouté le responsable.

Au cours de la dernière décennie, les valeurs du site patrimonial ont été bien préservées, ce qui en fait un centre permettant d’améliorer les échanges culturels, d’attirer les investissements et de développer un tourisme durable, a-t-il souligné, affirmant que le site a créé des moyens de subsistance pour les résidents locaux et est devenu un modèle en matière de développement économique et touristique durable de concert avec la protection de l’environnement et des valeurs culturelles.

Le responsable a profité de cette occasion pour remercier l’UNESCO et son bureau à Hanoï d’avoir accompagné la province pour rapprocher Trang An du monde, et a exprimé son espoir que Jonathan Baker réussira son mandat au Vietnam, contribuant également à renforcer la coopération entre l’UNESCO et le Vietnam ainsi que ses localités, dont Ninh Binh.

Pour sa part, Jonathan Baker a exprimé son impression devant les réalisations enregistrées par Ninh Binh et a fait l’éloge de la stratégie de la province visant à devenir un site du patrimoine urbain du millénaire au milieu des défis du changement climatique qui ont des impacts négatifs sur les sites du patrimoine.

S’engageant à soutenir davantage Ninh Binh dans les temps à venir, il a déclaré que l’UNESCO Vietnam organiserait des forums de coopération internationale, aidant les localités présentant des similitudes frappantes à partager leurs expériences de préservation.

L’UNESCO est prête à soutenir Ninh Binh pour qu’elle s’engage dans le réseau mondial des villes et villages du patrimoine et organise avec succès une célébration pour marquer les 10 ans depuis que le complexe paysager de Trang An a obtenu la reconnaissance de l’UNESCO en tant que site du patrimoine culturel et naturel mondial, a-t-il ajouté. – VNA

Voir plus