L’athlète vietnamienne Nguyên Thi Thanh Phu. Photo: VNA
Hanoï (VNA) - Les Philippines, pays hôte des Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 30), viennent d’ajouter six disciplines d’athlétisme, dont une marche athlétique de 20 km, au programme officiel des compétitions des SEA Games 30. Surnommée reine de la marche de l’Asie du Sud-Est, l’athlète vietnamienne Nguyên Thi Thanh Phuc est ravie de cette nouvelle.

Nguyên Thi Thanh Phuc, sportive de haut niveau, née en 1990, avait fait une pause dans sa carrière fin 2016 et était devenue entraineuse. Durant sa grossesse, cette athlète d’origine de la ville de Dà Nang (Centre) a très rapidement gagné du poids. Elle a ensuite repris son entrainement et a retrouvé d’excellents résultats sportifs. Cela l’encouragé à retourner sur la piste pour conquérir de nouveaux sommets et contribuer au développement du sport vietnamien.

"J'avais recouvré ma santé et 80% de mon énergie. Mes performances sont progressivement améliorées" a confié Nguyên Thi Thanh Phuc.

De retour début 2018, elle remporte la médaille d’or lors de l’épreuve de marche athlétique de 20km aux 8es Jeux sportifs nationaux. Avec un score de 1h 40 min et 07 sec, elle a facilement dépassé la deuxième, Phung Thi Hai de Hanoï (1h 45 min et 35 sec).

Au Championnat d'Asie de marche 2019 à Nomi (Japon), cette athlète avait décroché la septième place avec 1h 41 min 50 sec à l’épreuve de 20 km. À noter que la championne malaisienne des SEA Games 2017 du 10 km marche, Goh Elena Ling Yin, avait réalisé 1h 52 min 19 sec.

En l'absence aux SEA Games de 2017, Nguyên Thi Thanh Phuc a pour objectif de décrocher la première place aux SEA Games 30, en novembre prochain aux Philippines. Actuellement, Thanh Phuc s’entraîne tous les jours pour réaliser son rêve. - CVN/VNA