Le Vietnam s'efforce toujours de garantir les droits de l'enfant hinh anh 1L’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant en chef de la mission du Vietnam auprès de l’ONU. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Vietnam s'efforce toujours de faire en sorte que les enfants soient éduqués, même pendant les années de guerre, a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant en chef de la mission du Vietnam auprès de l’ONU, lors d’une cérémonie de célébration du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, organisée le 25 septembre par l’Assemblée générale de l’ONU.

L’ambassadeur vietnamien a annoncé que le gouvernement vietnamien appuyait la Déclaration sur la sécurité dans les écoles dans le but de rejoindre la communauté internationale en matière de soutien  et de défense des droits de l'enfant à l'éducation dans tous les contextes. Le Vietnam, avec plus de 40 autres pays, a participé à l’engagement mondial volontaire pour «chaque enfant, chaque droit des enfants».

Passant les guerres qui durent des décennies, chaque vietnamien, dans son mémoire profonde, désire une paix durable, a-t-il affirmé, tout en soulignant le rôle essentiel de l'éducation dans la promotion de l'amour chez chaque enfant et dans la nourriture chez eux la responsabilité et le partage.

Ces 30 dernières années, le monde a obtenu de nombreux résultats positifs et actuellement fait face aux questions de conflits, de changement climatique, de pollution, de pauvreté, de catastrophes naturelles, de maladies… Dans le futur, le monde devra redoubler d'efforts, avec une responsabilité et une solidarité accrues, pour promouvoir les droits de l’enfant ces 30 prochaines années. Cet événement est une occasion importante pour les pays de réaffirmer et de renforcer leurs efforts, a-t-il ajouté.

Dang Dinh Quy a affirmé la nécessité de faciliter la participation des enfants aux activités du monde. Le monde doit donc écouter leurs préoccupations et unir ses efforts et actions pour créer un monde qui convient aux enfants.

S’exprimant lors de la célébration, le président de la 74e session de l'Assemblée générale de l'ONU, Tijjani Muhammad Bande, a pris note les réalisations obtenues par le monde dans la protection des droits de l’enfant, tout en soulignant que l’éducation serait l’une des premières priorités durant son mandat.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a partagé les efforts de la communauté internationale pour appliquer cette convention afin de soutenir efficacement les enfants de par le monde. Mais, il a aussi reconnu que des millions d’autres enfants devraient être touchés par les changements climatiques, la pauvreté, les maladies, les dangers et la violence. Il a alors appelé les pays à s’engager plus fortement dans l’application de cette convention pour permettre aux enfants de vivre dans un environnement sécuritaire, d'avoir une bonne santé et de réaliser leurs rêves. -VNA