Le principal conférencier, Duong Chi Dung, assistant auprès du ministre vietnamien des Affaires étrangères (2e à gauche). Photo: VNA

Genève (VNA) - En marge de la 33ème session du Conseil des droits de l’homme à Genève (Suisse), le Vietnam, en collaboration avec sept autres pays (Philippines, Indonésie, Chine, États-Unis, Costa Rica, Australie, Allemagne) et l’Organisation internationale pour les migrations, a organisé mardi un séminaire sur l’éducation des femmes et des jeunes filles contre la traite humaine.

Plus de 80 délégués venant de 29 pays et de différentes organisations internationales et non gouvernementales y étaient présents.

L’ambassadeur Nguyen Trung Thanh, chef de la délégation vietnamienne auprès de l’ONU à Genève, a expliqué que cette manifestation visait à jeter un regard rétrospectif sur les 10 ans d’application de la résolution de l’ONU relative à l’éducation aux droits de l’homme, ainsi qu’à favoriser l’échange d’expériences entre les pays.

En tant que principal conférencier, Duong Chi Dung, assistant auprès du ministre vietnamien des Affaires étrangères, a souligné l'importance de la Convention internationale contre la criminalité transnationale organisée, et du Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes dans ​le perfectionnement du système juridique des pays.

Il a fait part des efforts du Vietnam en matière de prévention et de lutte contre la traite humaine : adhésion à des conventions internationales et des initiatives régionales, subrégionales et bilatérales, promulgation de lois et de programmes nationaux contre ce fléau.

Les autres orateurs ont indiqué les défis dans la prévention et la lutte contre la traite humaine, tout en affirmant l'importance de l'éducation et de la formation pour améliorer l​es connaissances de la population, notamment des femmes et jeunes filles, ​sur ce problème, ainsi que la nécessité de renforcer la coopération régionale et internationale. -VNA