Hanoi, 8 août (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc vient de signer une directive sur le renforcement de la gestion et la garantie de la sécurité des barrages et des lacs réservoirs.

Photo : VNA

Le Vietnam compte actuellement 7.000 barrages et lacs réservoirs en opération efficace contribuant à considérablement au développement socioéconomique, notamment l’approvisionnement en eau au service de la vie quotidienne et de la production agricole.

Cependant, la plupart des petits et moyens réservoirs d’irrigation ont été construits depuis de nombreuses années dans les conditions de manque de fonds, de données, d’expériences de conception, de techniques de construction limitées. De nombreux lacs ont été endommagés en risque de perte de la sécurité, et en danger en aval.

Le Premier ministre a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural et à celui de l’Industrie et du Commerce d’effectuer des contrôles réguliers et de prendre les mesures qui s’imposent pour prévenir et gérer les éventuels incidents.

A noter que les risques d’incident se multiplient compte tenu de l’évolution imprévisible des catastrophes naturelles et du changement climatique, et de la dégradation des lacs et des barrages anciens, lit-on dans la directive.

Le Premier ministre a par ailleurs demandé de réviser les plans d’aménagement et de supprimer tous les projets de construction de barrages ou de lacs réservoirs susceptibles de porter atteinte à l’environnement et à la sécurité sociale. – VNA