Soc Trang (VNA) – Grâce à l’assistance du Parti et de l’État, la province de Soc Trang dans le delta du Mékong a obtenu des résultats positifs dans la mise en œuvre de la campagne de réduction de la pauvreté chez les Khmers qui représentent 35,76% de la population locale.
 
Un petit lopin de terre et sans fonds de commerce, la famille de Trâm Ut, avec quatre membres, s’est inscrit, il y a plusieurs années, dans un groupe de foyer pauvres de la commune de Dai Tâm, district de My Xuyên. Mais, grâce aux aides financières accordées par le pouvoir local,  elle a pu construire une maison et même élever un bœuf pour l’aider à s’en sortir. La famille de Trâm Ut compte dorénavant cinq bœufs dans leur étable. Il s’agit de leur plus grande fortune.

 

L'élevage bovin aide plusieurs foyers khmers à sortir de la pauvreté. Photo: VNA

Après plusieurs années d’effort, la commune de Gia Hoà 1 (district de My Xuyên) s’est enfin vu remettre le certificat la reconnaissant comme étant district aux normes de la nouvelle ruralité. Ce succès est le fruit de coopération étroite entre le Parti, les responsables et les habitants locaux.

"En 2017, Gia Hoà 1 comptait 62 foyers qui sont sortis de la pauvreté, permettant de donner à 3,8% du nombre de foyers défavorisés de cette commune, contre plus de 19 % en 2012", informe Hùynh Thi Mai Luân, présidente du Comité populaire de Gia Hoà 1.

Depuis le début de l’année, les foyers démunis de cette commune ont ainsi pu profiter d’aides financières de la Banque des politiques sociales afin d’élever des bœufs et de développer l’agriculture de la commune.

L’année dernière, la mise en place de programmes, projets et autres politiques d’aides aux foyers démunis ont obtenu des résultats plus que positifs à Soc Trang. Le nombre de foyers démunis a baissé de 3,47% par rapport à 2016, à 38.304 foyers, soit 11,85% des foyers de la province. Sur ce total, plus de 18.000 foyers démunis sont issus de l’ethnie khmère.

Selon le directeur du Service du travail, des invalides et des affaires sociales de Soc Trang, Lê Hoàng Diên, dans les temps à venir, Soc Trang devra prioriser l’amélioration des infrastructures scolaires des communes démunies pour offrir aux enfants des familles pauvres l’opportunité de se rendre à l’école. La province devra également améliorer les infrastructures de santé et la formation professionnelle des travailleurs khmers. – CVN/VNA