Photo : internet

Thanh Hoa (VNA) – Le ministère de la Santé, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et l’Union européenne (UE) au Vietnam, en coopération avec le Comité populaire de la province de Thanh Hoa (Centre), ont organisé mardi 9 octobre dans cette localité un meeting en l’honneur de la Journée internationale de la fille (11 octobre), placé sous le thème « sans discrimination, ni choix du sexe du fœtus ».

L’inégalité des sexes à la naissance dans les pays asiatiques constitue un grand défi. Au Vietnam, selon une enquête générale sur la population et le logement réalisée en 1999, le taux de garçons et filles à la naissance était de 107/100. A présent, ce taux varie autour 112,2 garçons/100 filles. Ce déséquilibre a tendance à croître dans l’ensemble du pays. A Thanh Hoa, ce taux était de 114/100  l’an dernier, le plus élevé du pays.

Le déséquilibre des sexes à la naissance est dû à la volonté d’avoir des garçons pour assumer le  culte des ancêtres et consolider le rôle des parents dans la société. En plus, l'usage des progrès techniques et scientifiques permettent aux familles d'avoir des bébés garçons.

Le règlement du déséquilibre des sexes à la naissance au Vietnam se heurte à maintes difficultés. Si ce phénomène n’est pas réglé de manière systématique, les conséquences seront graves pour le développement socio-économique du pays, avec de mauvais impacts pour la vie des femmes, des hommes, de la communauté et  une instabilité dans la société…

S’exprimant à ce meeting, le directeur général adjoint du Département de la population et du planning familial (ministère de la Santé), Vo Thanh Dong a dit que le ministère souhaitait une participation active de tous les échelons, des branches et des habitants à l’accélération des activités de communication sur la mise en oeuvre de la Résolution du Comité central du PCV (12e mandat) sur la population dans la nouvelle conjoncture.

Après ce meeting, tous les délégués, invités et des centaines  de jeunes ont participé à un défilé en écho à la Journée internationale de la fille.-VNA