Hô Chi Minh-Ville applique l’intelligence artificielle pour créer un trafic intelligent

Hô Chi Minh-Ville s’est dotée en 2019 d’un premier centre intelligent de gestion et d’exploitation des transports publics, relié à 875 caméras de circulation, 118 caméras de surveillance routière et 216 feux de signalisation dans la zone centrale de la ville.
Hô Chi Minh-Ville, 22 janvier (VNA) - Hô Chi Minh-Ville (Sud) qui compte actuellement 9 millions de véhicules, dont 7,8 millions de motos et 865.000 voitures, s’efforce de construire un système de communications intelligent.
Hô Chi Minh-Ville applique l’intelligence artificielle pour créer un trafic intelligent ảnh 1Pour que le TOD ait des retombées bénéfiques substantielles en termes d’accessibilité, il faut assurer des services de transport de qualité. Photo d'illustration: VNA

Le but est de résoudre les embouteillages, de réduire les accidents de la route, d’accroître la connectivité et d’exploiter les systèmes de circulation, d’interagir en ligne avec les acteurs de la circulation, tout en accélérant de grands ouvrages de la circulation routière.

La population et le nombre croissant de véhicules dans la mégapole du Sud créent une forte pression sur les infrastructures de communications, a fait savoir le directeur du Centre municipal de gestion du trafic urbain, Doàn Van Tân.

Hô Chi Minh-Ville s’est dotée en 2019 d’un premier centre intelligent de gestion et d’exploitation des transports publics, relié à 875 caméras de circulation, 118 caméras de surveillance routière et 216 feux de signalisation dans la zone centrale de la ville.

En plus de fournir aux citoyens des données sur la situation du trafic sur le site Internet et via les applications de téléphonie mobile, le centre transmet également aux autorités les informations sur les véhicules flashés pour une infraction au Code de la route pour envoyer un avis de contravention à leurs propriétaires dans les quelques jours qui suivent l’infraction.

Les experts ont recommandé d’investir dans le perfectionnement du système d’exploitation et de la régulation du trafic afin d’assurer une connectivité élevée, en appliquant de nouvelles technologies, notamment en développant des applications dans le domaine des transports intelligents et de l’intelligence artificielle.


Selon Doàn Van Tân, la ville se concentre sur l’investissement et le perfectionnement du système et des projets clés, en appliquant le modèle TOD (développement axé sur les transports) dans le développement du trafic urbain.

Le Centre municipal de gestion du trafic urbain, relevant du Département des transports de Hô Chi Minh-Ville, vise à investir dans la construction d’un centre de gestion du trafic complet et entièrement fonctionnel conformément à l’orientation du développement du trafic de Hô Chi Minh-Ville, a-t-il indiqué. – VNA

Voir plus