Le Comité du Parti de Hanoi a agréé le plan de construction d'un pont ferroviaire sur le fleuve Rouge à 75 m en amont de l'actuel pont de Long Bien, dans le cadre de la ligne 1 du projet de voie ferrée urbaine de Hanoi.

Le comité a demandé aux organes compétents d'étudier minutieusement la réalisation de ce projet afin qu'il ne n'affecte pas l e pont Long Bien, ouvrage historique de la capitale. Il a souligné le respect de l'architecture des anciennes rues aux alentours, la conservation obligatoire du pont, la charge du pont...

Construit de 1889 à 1902 par la France, le pont Long Biên (baptisé à l'origine pont Paul Doumer - du nom du Gouverneur général de l'Indochine), revêt une valeur historique indéniable.

Long Bien, d'une longueur totale de 1.680m, était à cette époque le pont le plus long d'Indochine et constituait un symbole de la colonisation française au Vietnam. D'un montant de 6,2 millions de francs de l'époque, il était le premier pont en acier enjambant le fleuve Rouge.

Comme prévu, un autre pont enjambant la fleuve Rouge - le pont de Nhat Tan - devrait être ouvert à la circulation en octobre prochain.

C'est un important projet pour le réseau de communication urbaine de la capitale puisqu'il permettra d'assurer la fluidité du trafic entre l'aéroport international de Noi Bai et le centre-ville.

Il est doté d'un budget total de plus de 13.600 milliards de dôngs, soit l'équivalent de plus de 647 millions de dollars. Une fois achevé, cet ouvrage de 8,9 km de long reliera le quartier de Phu Thuong de l'arrondissement de Tay Ho à la route Nam Hong, dans le district de Dong Anh. Le tronçon principal fera 3,7 km de longueur et 33,2 m de largeur avec un total de huit voies de circulation, et sera desservi par deux voies d'accès de 5,18 km. - VNA