Hanoi, 11 janvier (VNA) - Les personnes handicapées représentent 7% de la population vietnamienne de plus de deux ans, soit environ 6,2 millions de personnes, selon un sondage national publié le 11 janvier.

Une rencontre entre personnes handicapées à Ninh Binh. Photo : VNA


L’enquête est la première du genre à avoir été menée à grande échelle au moyen d’outils internationaux et avec l'appui technique de l'UNICEF, le tout réparti sur les années 2016 et 2017.

En conséquence, 13% de la population vietnamienne, soit près de 12 millions de personnes, vivaient dans des ménages comptant au moins un membre handicapé. Ce taux devrait augmenter dans le contexte actuel de vieillissement de la population.

Bien que les personnes handicapées soient bénéficiaires de polices d’assurance maladie, seules 2,3% d’entre elles ont accès à des services de réadaptation en cas de maladie ou de blessure.

Les taux de fréquentation scolaire des enfants handicapés, en particulier aux niveaux supérieurs, étaient également inférieurs à ceux des enfants non handicapés. Au niveau secondaire, moins du tiers des enfants handicapés ont été scolarisés à un âge approprié, contre une proportion de deux tiers parmi les enfants non handicapés. Seuls 2% des écoles primaires et secondaires du pays ont été conçues pour répondre aux besoins des élèves handicapés, tandis qu'un septième seulement de l'ensemble des écoles dispose d'un enseignant formé à l'enseignement en direction des élèves handicapés.

Mme Lesley Miller, représentante en chef  par intérim de l'UNICEF au Vietnam, a déclaré que l'enquête était importante et opportune, car le Vietnam a commencé à mettre en œuvre le programme pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD), mettant l'accent sur le principe de ne laisser personne pour compte.

L’UNICEF s'attend à ce que l’enquête aide le Vietnam à répondre aux exigences des ODD en matière de statistiques sur le handicap et à élaborer des politiques appropriées en matière de services sociaux et de protection sociale pour les personnes handicapées, a-t-elle noté.

L'ambassadeur d'Australie au Vietnam, Craig Chittick, a déclaré que l'enquête fournissait des informations qui pourraient aider à calculer les progrès accomplis pour garantir les droits et les intérêts des personnes handicapées et leur accès aux services d'éducation et de santé. –VNA