La vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Nguyen Thi Ha lors de la conférence. Photo : baotintuc.vn/

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Lors d’une conférence organisée le 31 mai à Ho Chi Minh-Ville, Vongthep Arthakaivalvatee, ancien secrétaire général adjoint de l’ASEAN chargé de la Communauté socio-culturelle de l’ASEAN, a déclaré apprécier le rôle et la responsabilité du Vietnam dans la réalisation des objectifs communs.

Il a affirmé que le Vietnam était un exemple pour les pays régionaux, vu ses plans d’action de niveau tant central que local afin de diffuser les messages de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) au sein de la population, contribuant à la réalisation des objectifs communs pour le développement durable.

L’ambassadeur Pham Quang Vinh, ancien vice-ministre des Affaires étrangères et ancien responsable des hauts officiels du Vietnam pour l’ASEAN (Vietnam ASEAN SOM), était également présent à cette conférence concernant la réalisation des objectifs de la Communauté socio-culturelle de l’ASEAN pour 2025.

La conférence, placée sous les auspices du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, a réuni des représentants de nombreuses localités du Sud. Les participants ont discuté du projet 161 sur l’élaboration et la mise en œuvre du Plan de réalisation des objectifs de la Communauté socio-culturelle de l’ASEAN pour 2025.

Dans son discours, l’ambassadeur Pham Quang Vinh a souligné le fort développement de l’ASEAN et ses influences croissantes sur la vie des habitants. Il a appelé les organes et les localités vietnamiens à se concentrer sur le projet 161 et à renforcer la communication sur la Communauté socio-culturelle régionale.

Pour sa part, la vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Nguyen Thi Ha a indiqué que le projet 161 avait réussi à introduire son contenu dans les programmes socio-culturels locaux. Cependant, il existe des faiblesses dans la communication pour améliorer la conscience des cadres et habitants sur l’ASEAN et sa Communauté socio-culturelle. Plusieurs plans d’application du projet 161 prennent du retard. La coordination entre localités, entre localités et ministères, s’avère relâchée. -VNA