Le festival de chant folklorique "vi" et "giam" de Nghê Tinh. Photo: VNP.

Nghe An (VNA) - Le festival du chant folklorique "vi" et "giam" de Nghê Tinh 2016 a eu lieu du 16 au 19 octobre dans la ville de Vinh, province centrale de Nghê An, en présence des autorités, des artistes et de nombreux habitants.

Après trois jours de compétition entre 25 clubs avec 75 numéros artistiques, le comité d’organisation a sélectionné neuf numéros exemplaires pour qu'ils soient présentés au public lors de la soirée de clôture.

À cette occasion, le comité d’organisation a remis des prix et des certificats aux clubs et artistes excellents.

Prenant la parole lors de cette cérémonie, le directeur adjoint du Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Nghê An a souligné la valeur éternelle du chant folklorique Vi et Giam dans la vie culturelle des habitants des provinces de Nghê An et Hà Tinh.

"L’organisation de ce festival a ainsi pour but de préserver et de valoriser cet art vocal. Il s’agit aussi d’une bonne occasion pour les clubs et les différentes générations d’artistes de partager les expériences afin d’accélérer le mouvement de chanter cette forme musicale dans les organisations et les localités. Il témoigne aussi de la responsabilité et la détermination des autorités locales dans la promotion et la valorisation de ce patrimoine culturel de l’humanité", a-t-il ajoute.

Le 27 novembre 2014, à Paris (en France), le chant folklorique "vi" et "giam" de Nghê An et de Hà Tinh a été officiellement reconnu Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture).

Le chant folklorique "vi" et "giam" a une forte vitalité. Tirant origine loin dans le passé, ces chants ont survécu dans le cœur des gens de Nghê An et Hà Tinh (Nghê Tinh) jusqu’à aujourd’hui.

Il peut être interprété au travail et dans les activités quotidiennes. Par exemple, les gens chantent quand ils bercent leur enfant, travaillent dans les champs, rament, tissent ou décortiquent le riz.

Le chant folklorique "vi" et "giam" est populaire dans les provinces de Nghê An et Hà Tinh, qui dénombrent plus de 100 clubs avec 803 chanteurs et plus de 2000 membres. -NDEL/VNA