Phu Tho (VNA) – Une exposition d'images et d'objets sur les rituels de culte des Rois fondateurs Hùng et d'anciens objets de la Préhistoire au 19e siècle a eu lieu au Musée Hùng Vuong dans la ville de Viêt Tri, province de Phu Tho (Nord).

Il s’agit d'une des activités dans le cadre la fête du Temple des Rois Hùng 2017 qui se déroule du 1er au 6 avril.

Des visiteurs à l'exposition des anciens objets à Phu Tho. Photo : VNA

Ces ​reliques en céramique, en pierre, en cuivre possèdent des valeurs historiques, scientifiques et culturelles, témoignant des valeurs matérielles et spirituelles précieuses au cours de l’histoire et de la force durable de la communauté des ethnies du Vietnam.

A cette occasion, Phu Tho présente également des centaines de photos sur les rituels de culte des Rois fondateurs Hùng.

L'UNESCO a reconnu le ''Culte des rois Hùng à Phu Tho" patrimoine culturel immatériel de l'Humanité.

Hùng Vuong est le nom de 18 générations de rois Hung qui ont fondé en 2879 ans avant J.-C. le premier royaume du peuple vietnamien, celui du Van Lang, lequel dura jusqu'en 258 ans avant J.-C.

La légende raconte qu’en 2000 ans avant J.-C., la Mère Âu Co (Fée) aurait mis au monde une poche de 100 œufs d'où ont éclos cent garçons qui seraient les ancêtres de tous les ethnies du Vietnam. A leur séparation, elle emmènera 50 fils dans les montagnes, et son époux, 49 autres dans la mer. Le couple a laissé à Phong Chau (province de Phu Tho aujourd'hui) l'aîné qui a fondé le premier royaume du peuple vietnamien, le Van Lang, et pris le titre de Hung Vuong (roi Hung). Tous ses successeurs ont également pris ce titre.

Pour exprimer la reconnaissance envers les rois Hùng, l’État et la communauté ont mis en place des rites spécifiques en conformité avec l’identité culturelle nationale, en retenant uniquement l'offrande d'encens aux Temples des rois Hung.

Durant 18 dynasties, les rois Hung ont enseigné à la population la riziculture et ont choisi Nghia Linh, le mont le plus élevé de la région, en tant que lieu de culte des Saints du Paddy et du Soleil, et de prières pour des récoltes abondantes et le développement du pays.

En leur mémoire, le peuple a construit un temple au pied du mont Nghia Linh et célèbre le culte des rois Hung chaque année au 10e jour du 3e mois lunaire. ​

L'ensemble des vestiges des rois Hung s'étale du pied au sommet du mont Nghia Linh, haut de 175m, qui comprennent le Temple Ha (Inférieur), le Temple Trung (Moyen), le Temple Thuong (Supérieur), ainsi que le Temple Giêng (Puit). ​

Le culte des rois Hung est né à Nghia Linh et s'est transmis de génération en génération malgré les vicissitudes de l'histoire. Le pays compte actuellement 1.417 temples de culte des rois Hung et des milliers d'autres dédiés à Au Co.

La fête des rois Hung est l'opportunité de commémorer et de glorifier ces premiers souverains du Vietnam. Cette fête, véritable retour aux sources, est célébrée par tous les Vietnamiens à travers le monde. -VNA