Dauphins et bateau représentés par une peinture murale dans le village de Canh Duong, province de Quang Binh (Centre). Photo: VNA

Quang Binh (VNA) - Le village de pêcheurs de Canh Duong, à Quang Binh (Centre), gravement dévasté par le typhon Doksuri en octobre dernier, se métamorphose pour renaître de ses cendres grâce à un projet de fresques en 3D.

Restaurer l’aspect coloré du village de Canh Duong fait partie du projet "Fresque de l’avenir". Les travaux de création de peintures murales dans le village ont été achevés début mars.

Lancé le 31 janvier, ce projet a vu la participation de 15 jeunes peintres volontaires venus de différentes localités du pays comme Hanoï, Lào Cai (Nord), Thanh Hoa, Quang Binh (Centre), Hô Chi Minh-Ville (Sud)... Ces passionnés ont créé 30 peintures murales en trois dimensions (3D) sur divers thèmes : la pêche, l’amour des habitants pour les baleines, les dauphins et autres animaux marins.

Développer le tourisme local

"Le projet devrait contribuer à la promotion du tourisme local en attirant des visiteurs de la région et en apportant de la couleur au village", a indiqué l’architecte Nguyên Viêt Dung, né en 1984, responsable du groupe de jeunes peintres chargé du projet "Fresque de l’avenir". 

Les autorités de Quang Binh prévoient d’inscrire le village parmi les destinations les plus prisées de la province.

Ngô Thi Toan, une villageoise, a ainsi témoigné que les peintures murales avaient illuminé son village en attirant de nombreux visiteurs : "Je ne croyais pas dans la transformation du village. Pourtant, ces derniers jours, des étrangers sont venus louer un logement. J’espère que l’économie locale se développera de jour en jour".

"Depuis plusieurs générations, les habitants ne connaissent que la pêche. Personne ne pense que le village peut devenir un site touristique. Prochainement, nous allons étudier des façons d’attirer les voyageurs. Je continuerai d’aller à la pêche mais ma femme et mes enfants feront marcher le tourisme local. Ma maison deviendra un +homestay+", a confié avec joie le pêcheur Vo Sy Dung. 

Cao Quy Hà, vice-président du Comité populaire de la commune de Canh Duong, a expliqué que les peintures murales sur la route principale menant à la plage locale avaient pour but de garder les visiteurs plus longtemps sur le site. "Les habitants de la commune apprécient ces œuvres ainsi que le plan touristique des autorités locales", a-t-il estimé.

Canh Duong est le septième projet de ce type dans le pays, derrière les villages de Tam Thanh et Tam Hai à Quang Nam, Ganh Yên à Quang Ngai (Centre), Cao Lanh à Dông Thap (Sud), les rues Hô Tùng Mâu et Phùng Hung à Hanoï. -CVN/VNA​