Hanoi (VNA) – L’agence de police d’enquête du ministère de la Sécurité publique a décidé de déclencher une poursuite pénale contre sept personnes pour leur rôle dans l’affaire de Phan Van Anh Vu, président du conseil d’administration de la compagnie par actions de construction Bac Nam 79.
 
Phan Van Anh Vu. Photo : VNA

Elle a lancé une procédure et interpellé Phan Huu Tuân, né en 1955 et domicilé dans l’arrondissement de Tây Hô de la ville de Hanoi, ancien directeur adjoint de département retraité du ministère de la Sécurité publique, et Nguyên Huu Bach, né en 1963 et domicilé à Hanoi, cadre policier du ministère de la Sécurité publique pour «divulgation volontaire des secrets d’Etat».

L’agence de police d’enquête a introduit une instance et interpellé Trân Van Minh, né en 1955 et domicilé à Dà Nang (Centre), ancien président du Comité populaire de la ville de Dà Nang (2006-2011) pour «violation des règles relatives à la gestion et à l’utilisation des biens de l’Etat, causant la perte ou le gaspillage des biens» et «violation des réglementations de l’Etat relative à la gestion des fonds de terre».

Elle a lancé une poursuite pénale et interdit de quitter le lieu de résidence Van Huu Chiên, né en 1954 et domicilé à Dà Nang, ancien président du Comité populaire de la ville de Dà Nang (2011-2014) pour «violation des règles relatives à la gestion et à l’utilisation des biens de l’Etat, causant la perte ou le gaspillage des biens» et «violation des réglementations de l’Etat relative à la gestion des fonds de terre».
 
Trân Van Minh et Van Huu Chiên. Photo : VNA

Ces mêmes actions ont été engagées à l’encontre de l’ancien directeur du Service des ressources naturelles et de l’environnement de la ville de Dà Nang, Nguyên Diêu ; l’ancien directeur adjoint du Service des ressources naturelles et de l’environnement de la ville de Dà Nang, Trân Van Toan ; et le directeur du Comité de promotion et d’assistance de l’investissement de la ville de Dà Nang, Lê Canh Duong, pour «violation des réglementations de l’Etat relative à la gestion des fonds de terre».

Ces décisions ont été approuvées par le parquet populaire du même échelon.

Quelques heures plus tôt, le président de la République a signé une décision retirant le titre de policier populaire à Phan Huu Tuân. Le ministre de la Sécurité publique a signé une décision retirant le titre de policier populaire à Nguyên Huu Bach. – VNA