Trois céramiques de Chu Dâu, une assiette couverte de 1.000 idéogrammes Long (dragon), une jarre bleue et blanche, et la jarre Ty Bà, ont été reconnus début septembre par le Centre des records du Vietnam comme des records en leur genre.

L’assiette aux 1.000 caractères a été présentée à l’occasion du millénaire de Thang Long-Hanoi. Son diamètre est de 1,15m. Elle compte 1.000 idéorgammes Long, outre des soldats, des oiseaux, des poissons..., ainsi que des motifs floraux traditionnels comme le chrysanthème.

La jarre en céramique bleue et blanche fait 0,86m de diamètre et 1,5m de haut. Elle est inspirée de la jarre de l’artiste Bùi Thi Hi créée en 1450 dans le district de Nam Sach (province de Hai Duong, Nord) et exposée au musée Topkapisaray d’Istanbul (Turquie).

La jarre Ty Bà est couverte de motifs des quatre saisons. Son diamètre est de 0,75m et sa hauteur, 1,78m.

Chu Dâu est l’un des plus anciens villages de céramique du Vietnam. Il a connu dès le XVe siècle une réputation internationale. Ses produits furent exportés vers des dizaines de pays. Ils sont actuellement exposés dans 46 musées du monde.

La céramique de Chu Dâu est caractérisée par un émail blanc et des motifs ornementaux bleus (d’où son nom de «céramique bleue et blanche» ou céramique hoa lam).

La beauté de la céramique de Chu Dâu est décrite ainsi : «fine comme un feuille de papier, transparente comme de la pierre précieuse, blanche comme de l'ivoire, et sonnante comme une cloche».

Les dessins et motifs des produits de Chu Dâu s’inspirent de la culture traditionnelle du Vietnam, notamment du delta du fleuve Rouge : pasteurs, chaumières en bord de fleuve, paysan à chapeau conique ou en costume traditionnel, oiseaux, poissons...

En 1992, le site archéologique de Chu Dâu a été reconnu vestige national par l'ex-ministère de la Culture et de l’Information (ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme actuellement).

La réputation internationale de la céramique de Chu Dâu fait la fierté des descendants des céramistes d'antan. -VNA