Promotion des compétences vertes pour les jeunes

La Journée internationale de la jeunesse se déroule chaque année le 12 août. Cette année, elle est placée sous le thème «Compétences vertes pour les jeunes : Vers un monde durable».
Promotion des compétences vertes pour les jeunes ảnh 1Des jeunes de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) plantent des arbres. Photo: VNA
Hanoï (VNA) - La Journée internationale de la jeunesse se déroule chaque année le 12 août. Elle permet d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse ainsi que de mettre en avant le potentiel des jeunes en tant que partenaires de la société d’aujourd’hui.

L’Assemblée générale de Nations Unies a désigné le 12 août comme Journée internationale de la jeunesse pour la première fois en 1999. Il s’agit aujourd’hui d’une célébration annuelle des jeunes femmes et hommes en tant qu’acteurs essentiels du changement, mais aussi d’une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels ils font face.

Des discussions thématiques ainsi que des campagnes d’information prennent place dans le monde entier afin d’amener les États membres et le public en général à comprendre les besoins des jeunes, à mettre en place des politiques pour les aider à surmonter les défis qu’ils affrontent mais aussi à les aider dans le processus de prise de décision.

Cette année, la Journée internationale de la jeunesse est placée sous le thème «Compétences vertes pour les jeunes : Vers un monde durable». Selon les Nations Unies, la réussite de la transition vers un monde plus vert dépendra du développement des compétences vertes au sein de la population. Les compétences vertes sont « les connaissances, les aptitudes, les valeurs et les comportements nécessaires pour vivre dans une société durable et économe en ressources, la développer et la soutenir ».

Il s'agit notamment de connaissances et de compétences techniques qui permettent d'utiliser efficacement les technologies et les processus écologiques dans le cadre professionnel, ainsi que de compétences transversales qui s'appuient sur un éventail de connaissances, de valeurs et de comportements facilitant la prise de décisions respectueuses de l'environnement au travail et au quotidien. En raison de leur nature interdisciplinaire, l'essence des compétences vertes est parfois exprimée, en partie ou en totalité, par d'autres termes associés tels que « compétences pour l'avenir » et « compétences pour les emplois verts ». Si les compétences vertes concernent les personnes de tous âges, elles revêtent une plus grande importance pour les jeunes, qui peuvent contribuer à la transition écologique sur une plus longue période.

Selon la coordonnatrice résidente des Nations Unies au Vietnam, Pauline Tamesis, d'ici 2030, 60% des jeunes pourraient manquer des compétences nécessaires au développement dans l'économie verte. Elle a souligné la nécessité de combler les lacunes et de veiller à ce que chacun ait un accès égal aux compétences vertes.

Selon elle, comme le Vietnam s'efforce d'atteindre une transition énergétique juste et un avenir de zéro émission nette, une transformation de la structure de la main-d'œuvre pour promouvoir une économie verte et à faible émission de carbone est très importante. Elle a ajouté que les jeunes vietnamiens devaient être bien préparés et dotés de connaissances, de compétences et de capacités écologiques pour rejoindre cette main-d'œuvre.

A l’heure actuelle, l’Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh accorde une attention particulière et organise de nombreux programmes et mouvements de protection de l'environnement. Ces activités permettent de diffuser largement les connaissances et les compétences sur la protection de l'environnement et la prévention et le contrôle du changement climatique auprès des jeunes vietnamiens. De nombreux résultats encourageants ont été ainsi obtenus.

En effet, au cours du premier semestre 2023, les membres de l’Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh dans l’ensemble du pays ont planté près de 11 millions d’arbres, soit plus de 5,2 millions plus par rapport à la même période en 2022. Les programmes «Pour un Vietnam vert», «Lutte contre les déchets plastiques» et «Nettoyons la mer» continuent, parallèlement à nombre d’activités de promotion du recyclage...

Parallèlement à la construction et à la généralisation de modèles efficaces sur la protection de l'environnement et la réponse au changement climatique, l’Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh continue à soutenir les initiatives d’entrepreneuriat vert parmi les jeunes, ainsi que les modèles d'entreprise et de production propres...-VNA

Voir plus