Hanoi, 6 novembre (VNA) - “Lan Tỏa Yêu Thương” (Répandre l'amour) tel était le thème d’un récent événement tenu à Hanoï en plein air.
 
Photo d'illustration/vovworld.vn

Cet événement a été organisé par le Centre de recherche sur la gestion et le développement durables (MSD), en collaboration avec le Département de l'enfance du ministère du Travail, de l’Invalides et des Affaires sociales, et l’Association vietnamienne pour la protection des droits de l'enfant.

Il s'agit d'une activité importante dans le cadre de la campagne "Répandre l'amour - Education non violente" mise en œuvre de septembre à décembre 2018 – une partie du projet "Renforcement des capacités des organisations sociales sur la gestion des droits de l'enfant" parrainé par  Save The Children International.

L'événement visait à améliorer les connaissances de tous, notamment des parents et des enseignants, afin de mettre fin aux violences physiques, psychologiques et à la discrimination à l'encontre enfants. Il a contribué à la mise en œuvre du critère 16.2 relatif à la lutte contre toutes les formes de violence, de traite, d'exploitation et de torture des enfants dans l'objectif 16 de l’Objectif de développement durable du Vietnam.

S’exprimant à cette occasion, Mme Nguyen Phuong Linh, directrice du MSD, s’est déclarée convaincue que «les enfants peuvent grandir normalement sans avoir recours à des punitions physiques et psychologiques et autres formes d’éducation violente. Débarrassez –vous de l'habitude de flageller, de réprimander l’enfant ou de le comparer avec un autre enfant, et recherchez des méthodes plus positives d'éducation. Laissez l’enfant vivre dans des bras aimants pour qu’il se développe de manière intégrale et qu’il ait confiance en lui-même, ce pour développer pleinement ses qualités et capacités». - CPV/VNA