Des travailleurs vietnamiens prêts à partir pour l'étranger. Photo : internet

 

Hanoï (VNA) – Selon des rapports des entreprises spécialisées dans l’exportation de main-d’œuvre, plus de 86.000 Vietnamiens sont partis travailler à l’étranger au cours des huit premiers mois de l’année, a annoncé le Département de gestion des travailleurs à l’étranger.

En août seulement, ils furent plus de 13.100. Le Japon était au premier rang avec plus de 6.880 travailleurs, suivi par Taïwan (Chine) avec 5.130 et la République de Corée avec 540.

En 2018, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales (MOLISA) a fixé comme objectif d'envoyer 110.000 travailleurs contractuels à l'étranger. Le résultat des huit premiers mois représente ainsi plus de 78% de l’objectif annuel.

Actuellement, on compte environ 340 entreprises fournissant des services d'envoi de main-d’œuvre à l'étranger, principalement à Hanoï et à Ho Chi Minh-Ville.

Ces derniers temps, le MOLISA renforce l'inspection, l'examen et le traitement rapide des violations dans le secteur de l’exportation de main-d’œuvre. Depuis janvier 2018, neuf entreprises ont été sanctionnées avec un montant total d’amendes de près de 600 millions de dongs.

Les principales violations sont les suivantes: enregistrement insuffisant des contrats, envoi arbitraire de travailleurs sans l'approbation des autorités compétentes, nombre de travailleurs envoyés dépassant le nombre de travailleurs enregistrés, frais de courtage payés par les travailleurs supérieurs à la norme, contenu du contrat pas clair quant aux droits et obligations financières... -VNA