Hanoi (VNA) – Le pic des déplacements a commencé en ces jours de fin d’année lunaire. Les billets d’autocars et d’avions entre les grandes villes du pays se font de plus en plus rares, et donc de plus en plus chers.
 
Le nombre de passagers dans la gare routière de Miên Dông a augmenté de 2% par rapport à la même période de 2017. Photo : VNA

Selon Kiêu Nam Thành, directeur de la gare routière de Miên Dông, à Hô Chi Minh-Ville, le nombre de passagers dans cette station a augmenté de 2% par rapport à la même période de 2017, avec 51.000 passagers du 7 au 13 février 2018.  Les prix ont connu une augmentation de 20% à 60 %.

Kiêu Nam Thành a informé que des billets des compagnies d’autocars prestigieuses comme Chin Nghia, Binh Tâm, Thiên Trang…, qui assurent les liaisons entre la mégalopole du Sud et les provinces du Centre, du Nord et du Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre), sont presque tous écoulés.

"La rareté des billets est évident, car la plupart des compagnies de transports disposent seulement d’autocars pour des jours ordinaires. Face à la très forte hausse du nombre de passagers à l’approche du Têt, la surcharge est inévitable", a informé Nguyên Hoàng Huy, vice-directeur de la gare routière de Miên Dông. "Face à cette situation, pas d’autres alternatives que de mobiliser des autocars d’autres agences".

Du 12 au 15 février, la gare routière Miên Tây devrait vendre des billets 40% plus cher que les jours ordinaires. "Mais une augmentation d’au moins 60% sera appliquée du 12 au 17 février  sur les itinéraires de plus de 400 km", a déclaré Nguyên Ngoc Thua, directeur de cette gare routière.

Pour sa part, le Service des transports et communications de Hanoi a décidé de mobiliser plus d’un millier d’autocars supplémentaires.

Situation identique dans le transport aérien
 
Vietnam Airlines accueillera, en ces jours de fin d’année lunaire, plus de 10 millions de passagers, + 12% en un an. Photo : VNA

Actuellement, les billets de nombreux vols de Vietnam Airlines et Vietjet du 12 au 17 février sont presque tous vendus. Les billets restant concernent principalement des horaires décalés (de bon matin ou dans la nuit), mais à des prix élevés (par exemple 3,1 millions de dôngs pour Vietjet sur Hanoi - Hô Chi Minh-Ville le 13 février).
 
Le 13 février, le transporteur Vietnam Airlines exploitera une quarantaine de vols entre Hô Chi Minh-Ville et Hanoi. Il ne reste que 5-10 billets en vente pour chaque vol, la plupart en classe business.

Selon des récentes statistiques, Vietnam Airlines accueillera, en ces jours de fin d’année lunaire, plus de 10 millions de passagers, 12% en un an. L’aéroport international de Tân Son Nhât se prépare à accueillir 44 vols/heure la journée et 37 vols/heure la nuit.

En outre, Vietnam Airlines devrait exploiter plus de 700 vols supplémentaires de minuit à 5h afin de répondre à la très forte demande. – CVN/VNA