Les accusés de perturber l'ordre public le 10 juin dernier à Ninh Thuan. Photo: VNA

Ninh Thuan (VNA) - Le Tribunal populaire de la ville de Phan Rang-Thap Cham, province de Ninh Thuan (Centre méridional), a ouvert le 22 août l'audience de jugement en première instance six personnes accusées de perturber l'ordre public le 10 juin dernier.

Les accusés sont Nguyen Van Nghia (né en 1989), Nguyen Thi Nhu Hoa (né en 1975), Nguyen Huu Thanh (né en 1991), Nguyen Thi Lung (né en 1978), Nguyen Doan Phuoc My (né en 2002), et Truong Thanh Kiet (né en 2002), tous domiciliés à Ninh Thuan.

Le jury a condamné Nguyen Van Nghia à deux ans de prison, Nguyen Thi Nhu Hoa, à neuf mois de prison, Nguyen Huu Thanh, à huit mois de prison, et Nguyen Thi Lung, à 12 mois de prison pour avoir causé des troubles à l'ordre public, conformément au Code pénal de 2015, tandis que Nguyen Doan Phuoc My (moins de 18 ans), à cinq mois de prison avec sursis et Truong Thanh Kiet (moins de 18 ans), à six mois de prison avec sursis, tous pour la même infraction.

Selon l’acte d’accusation, ces personnes faisaient partie du groupe rassemblé dans la soirée du 10 juin dernier, causant des troubles à l’ordre public, l’opposition aux personnes en mission publique, le blocage de la nationale 1A pour provoquer un long embouteillage.

Bien que les organes compétents leur mobilisant à plusieurs reprises à dissimuler, ces personnes poursuivaient leurs actes extrémistes. -VNA