Photo d'illustration: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Selon le Comité de gestion des zones franches et industrielles de Ho Chi Minh-Ville (Hepza), l'attrait des investissements dans la mégapole du Sud présente des signaux positifs.

Dès le début de l'année, Hepza a reçu des demandes de plusieurs délégations d'entreprises européennes souhaitant sonder le climat d'investissement à Ho Chi Minh-Ville, notamment dans l'immobilier, l'énergie propre, la construction, etc.

Selon le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce (MIC), les flux d'investissement sud-coréens au Vietnam ont connu une forte croissance. Le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie a travaillé avec le MIC pour renforcer leur coopération dans la construction de centrales électriques, le secteur gazo-pétrolier, l​es énergies renouvelables, l'industrie auxiliaire, l'automobile, le textile, la grande distribution, la logistique, et le renforcement des exportations de produits agricoles et d'aliments transformés du Vietnam vers la République de Corée.

Les échanges commerciaux entre le Vietnam et la République de Corée devraient atteindre 100 milliards de dollars en 2020. La République de Corée est actuellement le premier investisseur étranger au Vietnam en matière de nombre de projets autorisés, avec 1.287 projets cumulant près de 7,7 milliards de dollars.

En outre, selon une enquête de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), 70% des entreprises japonaises implantées au Vietnam parmi 652 interrogées ont déclaré vouloir étendre leurs activités en 2018. L'enquête montre également que 88% ont réalisé des bénéfices l'année dernière​.

Le flux d'investissement japonais concerne les secteurs de la distribution, de la vente au détail, de l'immobilier, de l'agroalimentaire, etc. -VNA