Hanoi (VNA) - Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a reçu jeudi 18 octobre à Hanoi les chefs de délégation participant à la 6e réunion ministérielle de l’ASEAN sur les drogues (AMMD-6).

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (premier rang, 5e à partir de la gauche) pose avec les chefs des délégations de l’AMMD-6, le 18 octobre à Hanoi. Photo : baoquocte.vn

Il a déclaré que le consensus sur les avis et les actions obtenus, ainsi que les initiatives présentées au cours de l’AMMD-6 ont jeté une base importante pour que le Vietnam puisse assumer avec succès le rôle de président de l’AMMD pour les deux prochaines années.

Selon le dirigeant vietnamien, malgré les efforts concertés des États membres de l’ASEAN pour collaborer activement à la prévention de l’utilisation et de la production de drogues illicites, les statistiques dans ces domaines sont toujours à la hausse.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam s’est dit préoccupé par l’utilisation de méthamphétamines, citant le taux d’utilisateurs de ce type de drogue dans certaines régions vietnamiennes s’élevant à 70 - 80%.

Il a souhaité que les organes chargés de l’application de la loi de l’ASEAN renforcent leurs efforts conjoints pour lutter contre les crimes liés à la drogue, prévenir la plantation de pavot, la production, le commerce et le trafic de drogue, et lutter contre le blanchiment d’argent. Il espérait également qu’ils partageraient leurs expériences en matière de réadaptation des toxicomanes.

Le vice-Premier ministre thaïlandais et ministre de la Justice, Prajin Juntong, a affirmé que la drogue était un problème complexe et transnational, qui nécessitait donc une coordination étroite entre les pays afin de créer une communauté de l’ASEAN sans drogue.

Il a déclaré qu’au cours de ces dernières années, les organismes chargés de l’application de la loi de l’ASEAN ont effectué d’importants raids contre la production et le trafic de drogue via un mécanisme de supervision des routes, des voies navigables et des voies aériennes.

L’ASEAN a élaboré et adopté un plan d’action pour prévenir la propagation de l’usage de drogue dans la communauté de l’ASEAN pour la période 2016-2025, et a lancé le Plan de coopération de l’ASEAN pour lutter contre la production et le trafic de drogues illicites dans la région du Triangle d’or pour la période 2017-2018.

Les États membres de l’ASEAN ont également lancé des initiatives telles qu’un centre d’information sur la prévention et le contrôle des drogues et des groupes de travail sur l’application des lois contre le trafic de drogue par les voies aériennes et les ports de mer. –VNA