Hanoi, 19 novembre (VNA) - Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a terminé le 19 novembre sa visite officielle de deux jours au Vietnam, à l'invitation de son homologue vietnamien Nguyen Xuan Phuc.
 
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev. Photo: VNA
Durant son séjour, le Premier ministre russe a eu un entretien avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, a rendu une visite de courtoisie au secrétaire général du Parti communiste du Vietnam et  président Nguyen Phu Trong, et a rencontré la présidente de l'Assemblée nationale, Nguyen Thi Kim Ngan. À cette occasion, il a également déposé des gerbes au mausolée de Ho Chi Minh et au monument aux Martyrs à Hanoi, et a visité une exposition de photos sur les relations traditionnelles entre le Vietnam et la Russie et sur la coopération intégrale entre les deux pays organisée conjointement par l'Agence vietnamienne d’information (VNA) et l’Agence de presse d’Etat russe TASS. Il a également visité le centre tropical vietnamo-russe et présenté des distinctions honorifique de l’Etat russe au centre.
 
 Au cours de ces réunions, dans une atmosphère d’amitié, de confiance et de compréhension mutuelles, les parties vietnamienne et russe ont discuté des orientations et des mesures à prendre pour renforcer la coopération dans de nombreux domaines en vue de renforcer le partenariat stratégique intégral entre les deux pays.
 
 Ils se sont mis d'accord pour célébrer l'Année du Vietnam en Russie et l'année de la Russie au Vietnam en 2019 et 2020 pour marquer le 25e anniversaire de la signature du traité sur les principes fondamentaux des relations amicales entre le Vietnam et la Russie (2019) et le 70e anniversaire de la fondation des liens bilatéraux (2020).
 
 Afin d'optimiser les possibilités offertes par l'accord de libre-échange conclu entre le Vietnam et l'Union économique eurasienne, les deux parties ont promis de coordonner et d'éliminer progressivement les obstacles à l'importation et à l'exportation de marchandises, en particulier de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques, dans le but de porter le commerce bilatéral à 10 milliards d’USD d'ici 2020.
 
 Ils ont affirmé leur volonté de continuer à faciliter l’exploration et l’exploitation pétrolières et gazières sur le plateau continental du Vietnam et sur le territoire russe, et à encouragẻ le développement de la coopération dans d’autres domaines, tels que le gaz naturel liquéfié (GNL) et le gaz.
 
 Les deux parties ont convenu d'intensifier leurs projets à grande échelle dans les domaines de l'énergie, de l'industrie, des transports et de l'agriculture ; et d'étendre leur collaboration dans les domaines de l'information, de la technologie numérique et de l'administration en ligne.
 
 Ils se sont engagés à mettre en place un centre de science et de technologie nucléaires d'une valeur de 350 millions de dollars américains, tout en encourageant la coopération pour le développement d'infrastructures de transport urbain et de chemins de fer au Vietnam.
 
 Les parties sont parvenues à un consensus sur l'élargissement des engagements communs en matière de sécurité-défense, de science-technologie, de culture, de tourisme, d'éducation-formation et de travail; ainsi que sur la promotion des partenariats entre leurs localités.
 
 Ils ont échangé des points de vue sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun. Ils ont souligné la nécessité de maintenir la paix et la stabilité, ce qui implique d'assurer la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et aérienne en mer Orientale et de régler pacifiquement les différends sur la base du respect du droit international, y compris de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, appliquer pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et œuvrer à la signature rapide d'un code de conduite en mer Orientale.
 
 Les deux parties ont déclaré qu'elles maintiendraient la coordination dans les instances multilatérales, favoriseraient la coopération dans le cadre des Nations Unies, du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), de la réunion Asie-Europe et de la coopération ASEAN-Russie, dans l'intérêt des deux peuples et pour la paix, la stabilité et le développement dans la région et dans le monde. –VNA