La PDG du groupe AIC, la docteur Nguyên Thi Thanh Nhàn. Photo : VOV

Hanoi (VNA) - La présidente directrice générale (PDG) du groupe AIC, la docteur Nguyên Thi Thanh Nhàn, s’est vu décerner l’Ordre du Soleil levant, une distinction honorifique du Japon, pour ses contributions dans le renforcement des échanges culturel, économique, etc. entre le Japon et le Vietnam.

Nguyên Thi Thanh Nhàn est, à ce jour, l’unique femme d’affaires vietnamienne et l’unique personne de moins de 50 ans à recevoir cette distinction.

Nguyên Thi Thanh Nhàn a joué un rôle de pionnière dans l’application des technologies étrangères, dont celles du Japon, au Vietnam, par exemple dans le traitement des eaux usées  des hôpitaux, des villes et des villages de métier, dans la dépollution des terres contaminées par des produits chimiques, dans l’amélioration de la qualité des carburants, dans la résilience aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles, etc.

Elle organise annuellement des programmes d’échanges d’étudiants vietnamiens et japonais. De 2003 à 2006, elle a aidé 300 étudiants japonais à venir au Vietnam pour participer aux programmes d’échanges. Depuis 2007, elle a financé la visite de 465 étudiants vietnamiens au Japon.

La PDG du groupe AIC a aussi servi de passerelle pour les entreprises japonaise souhaitant investir au Vietnam et a aidé des entreprises vietnamiennes à sonder les opportunités de coopération au Japon dans divers domaines.

Ces 20 dernières années, Nguyên Thi Thanh Nhàn a reçu de nombreux prix vietnamiens et internationaux : « ASEAN Business Awards » (Prix d’affaires de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est) ainsi que les prix « Bông hông vàng » et « Sao do » destinés aux meilleures femmes d’affaires vietnamiennes.

L’année dernière, le magazine Forbes Vietnam l'a classée dans sa liste des femmes les plus influentes du Vietnam. Dix ans de suite, de 2005 à 2015, elle s’est aussi vu remettre le titre d’« Excellence académique » par l’Académie russe des sciences. –NDEL/VNA