Tokyo (VNA) – L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) promet de créer de nombreuses opportunités aux entreprises japonaises et vietnamiennes, ont indiqué les experts lors d’une table ronde organisée jeudi 22 novembre à Tokyo.
 
Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh (centre) lors de la table ronde, le 22 novembre à Tokyo. Photo : moit.gov.vn

L’ambassade du Vietnam au Japon, Vu Hông Nam, a souligné les efforts déployés par le Vietnam et le Japon pour promouvoir avec succès le processus de négociation du CPTPP, se disant persuadé que ce traité, une fois entré en vigueur au début 2019, créera d’énormes opportunités de commerce et d’investissement à ses 11 membres.

Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a indiqué que le CPTPP est le plus important pacte de libre-échange au monde avec un marché d’environ 490 millions de personnes et un PIB de quelque 10.000 milliards de dollars, soit 13% du PIB mondial.
 
Cet accord a été signé en mars dernier pour remplacer l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), après le retrait des Etats-Unis. Jusqu’à présent, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Australie, le Japon, le Mexique, Singapour et le Vietnam ont donné le feu vert à cet accord.
 
Le CPTPP permettra aux entreprises japonaises de participer aux marchés publics en forte croissance au Vietnam. En même temps, les investisseurs japonais, forts de leur expertise dans les secteurs comme la banque, l’assurance, la construction, la logistique, la comptabilité, pourront se lancer davantage dans des projets au Vietnam, a analysé le vice-ministre Trân Quôc Khanh.

 

Environ 350 invités à la table ronde sur le thème «Le CPTPP et les opportunités pour les entreprises japonaises sur le marché vietnamien», le 22 novembre à Tokyo. Photo : moit.gov.vn
 
La vice-présidente de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), Yuri Sato, a pour sa part noté qu’avec l’Accord commercial entre le Vietnam et le Japon, 42% des produits industriels en provenance du Japon sont exempts de tarifs douaniers vietnamiens, ce pourcentage sera de 70,2% avec le CPTPP.
 
Le CPTPP renforcera également le rôle du Vietnam en tant que base de fabrication et d’exportation vers le marché mondial des entreprises japonaises. D’autre part, une meilleure protection des droits de propriété intellectuelle permettra d’attirer davantage d’investissements japonais dans les secteurs de technologies avancées au Vietnam.

Les investissements directs japonais au Vietnam ont atteint un record de 9,11 milliards de dollars en 2017, se classant au premier rang des pays et territoires investissant au Vietnam. Le Japon était également le quatrième partenaire commercial du Vietnam avec plus de 33 milliards de dollars d’échanges en 2017. – VNA