Photo : internet

Thua Thien-Hue (VNA) – La conférence des patrimoines culturels immatériels en Asie-Pacifique 2018 a débuté le 6 novembre à Hue (Centre).

Placée sur le thème « Des ONG protègent les patrimoines culturels immatériels pour le développement durable de la communauté», cette conférence est organisée conjointement par le Centre de conservation des monuments de Hue et le Centre international d’information et de travail en réseau sur le patrimoine culturel immatériel dans la région Asie-Pacifique, relevant de l’Office général des patrimoines culturels sud-coréens.

Cette conférence attire la participation des représentants de 35 organisations spécialisées dans la protection des patrimoines culturels immatériels venus de 16 pays. Après la première conférence de ce genre organisée à Jeonju (en République de Corée) en 2016, cette deuxième conférence vise à renforcer les échanges afin de mieux comprendre l’interaction entre les patrimoines culturels immatériels et le développement durable pour confier le droit aux ONG à prendre part à la préservation de ces patrimoines dans la région.

Cette conférence doit réserver une séance spéciale sur la protection des patrimoines culturels immatériels du Vietnam.

S’exprimant à cette conférence, le directeur général du Centre international d’information et de travail en réseau sur le patrimoine culturel immatériel dans la région Asie-Pacifique, Kwon Huh a remarqué que via cette conférence, les experts désirent réviser la protection des patrimoines culturels immatériels contribuant aux acquis de développement durable de la communauté à travers le  point de vue des ONG.

D’après Nong Quoc Thanh, directeur adjoint du Département du patrimoine culturel du ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, le Vietnam fait partie d’un des 30 premiers pays à participer à la Convention internationale sur la protection des patrimoines culturels immatériels en 2003. Pour l’heure, le pays recense 12 patrimoines culturels immatériels reconnus par l’UNESCO.

Selon Phan Thanh Hai, directeur du Centre de conservation des monuments de Hue, l’ancienne cité impériale compte 5 patrimoines culturels mondiaux reconnus par l’UNESCO et tous appartiennent à la dynastie des Nguyen (1802-1945). Avec de tels atouts, Hue est digne d’une terre des patrimoines. Ainsi, l’organisation de cette conférence à Hue aide cette ville à avoir des évaluations exactes et concrètes pour avancer des politiques et orientations objectives et durables afin de préserver ces patrimoines et contribuer à promouvoir le développement durable de ces héritages via le tourisme.

Fin de cette conférence le 8 novembre. -VNA