Hanoi renforce sa cooperation dans l’education avec le Royaume-Uni hinh anh 1Le président du comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung (droite) et l’envoyé spécial chargé du commerce du Premier ministre britannique, Ed Vaizey. Photo: VNA
 

Hanoï (VNA) - Le président du comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, a hautement évalué l'environnement d'éducation et de formation du Royaume-Uni et exprimé le souhait de développer les relations de coopération entre la capitale et ce pays européen dans ces domaines.

Lors d’une séance de travail le 3 octobre à Hanoï avec une délégation de représentants d'enseignements britanniques, dirigée par l’envoyé spécial chargé du commerce du Premier ministre britannique, Ed Vaizey, en visite au Vietnam, Nguyen Duc Chung a déclaré que la ville envisageait de faire des langues étrangères, notamment l'anglais, des matières obligatoires dans les écoles.

Cependant, Hanoi est confronté à des difficultés causées par le niveau modeste de nombreux enseignants en anglais, a-t-il estimé, souhaitant que la ville soit soutenue par le Royaume-Uni pour mettre en place un programme de formation standard en langues étrangères à l’intention des enseignants. Cela permettra à la ville de parvenir à son objectif de devenir une ville intelligente ou une ville innovante et créative dans le futur proche.

Pour sa part, Ed Vaizey a précisé que le Royaume-Uni s’intéressait à la coopération, à la recherche et à l’investissement dans l’éducation et la formation avec des pays du monde, dont le Vietnam.

Il a espéré que le Royaume-Uni aurait davantage d'occasions pour établir un partenariat dans l’éducation et la formation avec Hanoï.

En tant que l’un des pays disposant d’une éducation de longue date du monde, le Royaume-Uni peut partager ses expériences avec le Vietnam et avec Hanoi, en particulier, en ce qui concerne le fonctionnement d’une école de standard international, a-t-il déclaré. -VNA