La 2e Conférence du Conseil des ministres de l'éducation de l'Asie du Sud-Est (SEAMEO) a débuté mardi dans la ville de Da Nang, en présence du vice-ministre vietnamien de l'Education et de la Formation Nguyen Vinh Hien et du directeur du Secrétariat du SEAMEO.


Placée sous le thème de "Partage d'expériences dans le développement d'une éducation intégrée dans les pays de l'Asie du Sud-Est", elle a réuni près de 100 représentants des pays membres du SEAMEO et de ses alliés, du secrétariat du SEAMEO, d'organisations internationales ainsi que d'ONG.

Les participants ont abordé les caractéristiques essentielles de la situation réelle de l'éducation intégrée des enfants en difficulté de chaque pays, échangé leurs expériences sur le modèle appliqué pour l'organisation d'une éducation intégrée, et enfin proposé une coopération en ce domaine entre pays membres du SEAMEO.

Cette conférence a également donné l'opportunité aux responsables vietnamiens du secteur de l'éducation d'échanger des expériences et de mieux comprendre l'évolution du renouvellement et de la coopération de ce secteur dans la région.

Le Vietnam et les pays de l'Asie du Sud-Est ont fait des progrès dans le développement d'une éducation intégrée pour les personnes en difficulté ces derniers temps grâce à des stratégies et politiques en matière d'éducation, de formation de ressources humaines, d'amélioration des infrastructures scolaires, de l'équipement des établissements, ainsi qu'à des recherches en ce domaine... Ils ont obtenu de premiers résultats dans l'accès à l'éducation de qualité des enfants en situation difficile, et plus particulièrement de ceux handicapés.

Lors de l'ouverture de cette conférence, le vice-ministre Nguyen Vinh Hien a affirmé que cette 2e Conférence SEAMEO va discuter de l'éducation intégrée des enfants en difficulté, un des problèmes fondamentaux actuellement. Il s'agit d'un des grands défis pour l'éducation des pays de l'Asie du Sud-Est, pour leur orientation vers une éducation de qualité en vue de garantir l'accès de tous à l'éducation ainsi que l'équité sociale en ce domaine....

Le Vietnam a signé des conventions internationales sur les droits de l'enfant et respecte ses engagements internationaux en la matière. Il s'agit de la convention internationale des droits de l'enfant des Nations unies (CRC) signée en 1990, des engagements du Forum mondial sur l'éducation (Dakar, Sénégal, 2000) et de la mise en oeuvre du "Plan d'action nationale de l'éducation pour tous 2003-2015", de la convention des droits des personnes handicapées et ses engagements pour sept secteurs prioritaires dans le "Cadre d'action de Biwako pour une société intégrée, sans obstacles et fondée sur le respect des droits des handicapés".

Les préconisations de l'Etat du Vietnam pour une éducation intégrée pour les enfants en difficulté sont exprimées dans son système juridique dont la Constitution, l'Ordonnance sur les personnes handicapées en 1998 et la Loi sur l'éducation en 2005.

Dans les temps à venir, le Vietnam continuera de tenir ses engagements sur les objectifs d'une éducation pour tous, ceux du Millénaire pour le Développement (OMD), ainsi que sur les droits des enfants.

Dans le cadre de cette conférence, les délégués se rendront au Centre d'Education intégrée de Da Nang, au Lycée d'Enseignement général Spécial Nguyen Dinh Chieu, ainsi qu'à l'école spéciale du futur de Da Nang.

Clôture le 20 octobre. - AVI