Hanoi, 29 mars (VNA) – Le perfectionnement des indices et d’un cadre juridique pour l'urbanisme vert conformément aux conditions au Vietnam est un des contenus du projet d’ "Assistance technique à l'aménagement des villes vertes au Vietnam", dont le colloque bilan s'est tenu le 28 mars à Hanoi.

 

La vice-ministre de la Construction Phan Thi My Linh a affirmé la réussite du projet avec la coopération efficace d'experts vietnamiens et sud-coréens.

Le gouvernement sud-coréen fournira une aide non remboursable de 6,5 millions de dollars pour ​sa mise en œuvre.

La République de Corée soutient le développement des villes vertes au Vietnam, selon un projet réalisé de 2015 à 2018 dans deux villes sélectionnées que sont  Yên Binh (province de Thai Nguyên) et Rach Gia (province de Kiên Giang).

Les deux parties ont coo​péré dans l'élaboration d’un ensemble d'indices d'analyse des villes vertes, l'édification d'un cadre juridique, la formation de cadres, la fourniture de logiciels, d'équipements.

Lors du colloque, le représentant en chef de la KOICA au Vietnam, Kim Jin Oh, a estimé que la population des villes a augment​é fortement ces dernières années, engendrant une pression sur l'environnement et les infrastructures socio-économiques. ​Le développement des villes vertes doit répondre à un équilibre entre développement économique, protection de l'environnement et édification de villes respectueuses de l'environnement.

Le gouvernement vietnamien a élaboré une stratégie de croissance verte afin de relier développement économique harmonieux  et protection de l’environnement, ​avec des politiques concrètes, a-t-dit.

Ce projet vise au développement durable, à l’amélioration de la position internationale des villes vertes, contribuant à faire face au changement climatique, renforcer l​es capacités d’aménagement urbain vert et augmenter la qualité de vie et la compétitivité des villes. - VNA