A Ho Chi Minh-Ville, on peut echanger des dechets plastiques contre du riz hinh anh 1Le programme « Echanger des déchets plastiques contre du riz
 » a été lancé début septembre à Ho Chi Minh-Ville. Photo : internet


Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Début septembre, l’antenne de l’Union de la Jeunesse communiste Ho Chi Minh et le Comité du Front de la Patrie du Vietnam au premier arrondissement de la mégapole du Sud ont lancé le programme « Echanger des déchets plastiques contre du riz ».

Dans dix quartiers de cet arrondissement, un kilogramme de déchets plastiques peut être échangé contre un kilogramme de riz. Deux semaines après le lancement du programme, plus d’une tonne de déchets plastiques a été collectée pour recyclage, contribuant à la protection de l’environnement de la ville.

Selon Pham Thi Ngoc Minh, vice-présidente du Comité du Front de la Patrie au premier arrondissement, le programme vise à aider des habitants locaux à surmonter des difficultés dues à la pandémie de COVID-19 et à les sensibiliser à la protection de l’environnement, à la réduction de l’utilisation des déchets plastiques et au tri des déchets.

Le programme est organisé une fois par semaine et se prolonge jusqu’à la fin de l’année. Chaque personne peut échanger au maximum 10 kilogrammes de déchets plastiques contre 10 kilogrammes de riz. Les déchets collectés seront recyclés.

Le secrétaire de l’antenne de l’Union de la Jeunesse communiste Ho Chi Minh au premier arrondissement, Tran Do Nam Long, a indiqué que peu de temps après le lancement du programme, nombre de personnes avaient dit comprendre désormais l’importance du tri des déchets à domicile pour favoriser le recyclage. Il s’agit des signes positifs pour généraliser ce programme dans les autres arrondissements et districts de Ho Chi Minh-Ville dans les temps à venir.-VNA