vendredi 18 août 2017 - 15:59:28

Réforme administrative : Da Nang conserve sa première place

Imprimer

Da Nang a conservé la première place du classement provincial en termes de réforme administrative pour l'année 2013, avec un indice de 87,02 %, bien supérieur à la moyenne nationale de 77,56 %.

Ce résultat a été annoncé le 5 septembre par le ministère de l'Intérieur lors d'une conférence organisée à Hanoi pour rendre publics les indices de réforme de l'administration publique de 2013 (PAR INDEX 2013) de 19 ministères et organismes ministériels, ainsi que des 63 villes et provinces du Vienam.

Hai Phong s'est hissée à la 2e place avec un indice de 86,93 %, suivie de Binh Duong (86,86 %). La province septentrionale de Son La occupe le dernier rang sur le classement.

Phu Tho, Vinh Phuc, Binh Thuan, Ha Tinh, Dong Nai, Ben Tre et Tra Vinh, figurent parmi les 30 provinces ayant réalisé des avancées par rapport à 2012. Trente autres localités ont reculé, alors que Da Nang, Thua Thien-Hue et Bac Kan ont conservé leurs places (Thua Thien-Hue, 41e, Bac Kan, 58e).

S'agissant des ministères et organismes ministériels, le ministère des Transports est arrivé en tête avec un indice de 81,06 %, devant la Banque d'Etat (80,38 %) et le ministère des Affaires étrangères (80,31 %). Le Comité des affaires ethniques a enregistré le plus faible niveau (66,71 %).

Par rapport à 2012, les ministères de la Justice, de l'Industrie et du Commerce, de l'Agriculture et du Développement rural, de l'Information et de la Communication, du Plan et de l'Investissement, l'Inspection gouvernementale, le Comité des affaires ethniques ont rétrogradé au classement.

En revanche, la Banque d'Etat, les ministères des Transports, des Affaires étrangères, des Finances, de l'Intérieur, de la Construction, des Ressources naturelles et de l'Environnement, du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, ont tous progressé.

Présent à cet événement, le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné que ces indices constituaient une base pour évaluer les compétences et la responsabilité des chefs des administrations publiques. Il a demandé aux ministères et organismes, ainsi qu'à toutes les localités de prendre des mesures plus vigoureuses pour développer les acquis obtenus, améliorer leur place et accélérer la réforme administrative. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres