Le président du Comité populaire de Hanoï dialogue avec les habitants de Dong Tam. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Samedi 22 avril à 10h, à la salle de réunion du Comité populaire de la commune de Dong Tam, district de My Duc, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, a ​eu un dialogue avec les habitants locaux.

A cette occasion, les habitants de la commune de Dong Tam ont proposé huit recommandations, en reconnaissant leurs ​infractions à la loi par manque de connaissances juridiques. C’est pourquoi, ils ont souhaité que les organismes compétents et le président du Comité populaire municipal fassent preuve de clémence.

Ils ont affirmé avoir bien soigné et bien protégé les cadres et soldats arrêtés, avant de demander au président Nguyen Duc Chung de reconnaître cela et d'enquêter les personnes ayant commis des fautes dans l'arrestation pour faire blesser Le Dinh Kinh, 82 ans.

Les habitants locaux ont également invité le président du Comité populaire municipal à diriger directement le règlement de l’affaire née dans la commune de Dong Tam.

Les habitants de Dong Tam ont reconnu que l’arrestation des cadres et soldats était une infraction à la loi, avant de souhaiter la clémence de l’État. Par ailleurs, ils ont également présenté leurs difficultés pour rencontrer les autorités locales. A partir de là, les questions pressantes sont devenues de plus en plus graves, ce qui a débouché sur cette affaire. Ils ont aussi exprimé leur conviction envers le Parti et l’État, espérant que l’affaire sera réglée.

Après avoir écouté les avis des habitants, le président du Comité populaire municipal Nguyen Duc Chung a affirmé que Hanoï avait pris la décision de procéder à une inspection totale du processus de gestion et d’utilisation foncières dans la commune de Dông Tâm en général et dans la zone de Dông Senh planifiée pour construire l’aéroport de Miêu Môn en particulier.

Nguyen Duc Chung s’est engagé à donner la conclusion après 45 jours et publiera directement cette conclusion aux habitants de Dong Tam, avant de leur demander de fournir des dossiers au service de l’inspection qui est réalisée par des représentants de l’Etat, de l’Assemblée nationale…

Après avoir reconnu les bons soins accordés aux cadres et soldats arrêtés, il a promis de rapporter aux autorités du ressort central et municipal pour régler définitivement cette affaire.

Concernant l’arrestation de Le Dinh Kinh, le président Nguyen Duc Chung a annoncé qu’il avait confié à la Police l'enquête. S’il s'avère qu'il y a eu des fautes dans l’arrestation, les personnes concernées seront sévèrement punies. Auparavant, le 21 avril, le Parquet populaire de Hanoi a pris la décision d’annuler la décision de placer en détention provisoire Le Dinh Kinh, une des quatre personnes arrêtées le 15 avril.

Après le dialogue, les habitants de la commune de Dong Tam ​sont parvenus à un haut consensus ​sur les problèmes soulevés par le président du Comité populaire municipal Nguyen Duc Chung, avant de s’accorder pour libérer les cadres et soldats interpellés. –VNA