Hanoi (VNA) – Les autorités de Hanoi ont décidé d’inspecter de fond en comble le dossier foncier dela commune de Dông Tâm, district de My Duc, en banlieue de Hanoi, a fait savoir jeudi soir 20 avril le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung.
 
Le président du Comité populaire de la ville de Hanoi, Nguyên Duc Chung (debout), jeudi soir 20 avril dans le district de My Duc, ville de Hanoi. Photo : VNA

Hanoi a pris la décision de procéder à une inspection totale du processus de gestion, d’utilisation foncières dans la commune de Dông Tâm en général et dans la zone de Dông Xanh planifiée pour construire l’aéroport de Miêu Môn en particulier, a-t-il indiqué.

Il a invité dans l’après-midi 100 habitants de Dông Tâm à représenter la population de cette commune à un dialogue dans le district de My Duc qui n’a pas finalement eu lieu comme prévu en raison notamment de sa préparation en un temps très serré et de l’éloignement géographique entre cette commune et le centre du district.

Le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung a également affirmé qu’il continuera de dialoguer avec les habitants locaux le 21 avril ou le 22 avril.

La ville de Hanoi a demandé au groupe Viettel de suspendre ses travaux sur le domaine fonctier en question pour faciliter l’inspection, a-t-il fait savoir.

Nguyên Duc Chung a également demandé aux habitants locaux de dégager les obstacles aux entrées du hameau de Hoành et de la commune de Dông Tâm, avant de les appeler à relâches rapidement les cadres et policiers qu’ils détiennent illicitement.

Il a ajouté que les habitants locaux n’ont pas traité démesurément les 38 cadres et policiers, dont 15 ont été relâchés et trois autres se sont libérés eux-mêmes.

Hanoi a créé une mission d’inspection de 6 membres dirigée par le chef adjoint de l’inspection municipale Nguyên An Huy, qui devra travailler sur ce dossier pendant 45 jours à partir du 20 avril, rapporter ses résultats aux organismes compétents et en informer le public. – VNA