Le ​vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (droite), et le vice-président de la JICA, Shinya Ejima. Photo : VGP


Hanoï (VNA) - Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors de la rencontre le 20 septembre avec le vice-président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Shinya Ejima, a apprécié le rôle de cette organisation dans le renforcement des relations Vietnam - Japon.

La JICA est une agence gouvernementale indépendante qui gère l’aide publique au développement (APD) du Japon. Elle a pour missions d’aider au développement économique et social des pays en développement et de promouvoir la coopération internationale.

"Par le biais de la JICA, le Japon a accordé au Vietnam 27 milliards de dollars d'APD. Le taux de décaissement est assez élevé, de l'ordre de 71%", a indiqué Pham Binh Minh.

Selon le vice-Premier ministre vietnamien, ces 25 dernières années, la JICA est intervenue d’une façon très effective dans le développement ​du Vietnam dans divers domaines, notamment la construction des infrastructures.

​Il a souhaité que le Japon ​poursuive ses APD dans les domaines prioritaires tels que les infrastructures, l’industrie, l’agriculture high-tech, l’adaptation aux changements climatiques et le renforcement des capacités de gouvernance.

Pour sa part, Shinya Ejima a affirmé que la JICA œuvrait activement pour soutenir le Vietnam, se concentrant sur les domaines cités précédemment par son interlocuteur.

Il s’est déclaré convaincu qu’avec des efforts concertés, les deux parties travailleraient en étroite collaboration dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets financés par les APD. -NDEL/VNA