Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (droite) reçoit le ministre japonais de l’Aménagement du territoire, des Transports et du Tourisme, Keiichi Ishii. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé au Japon de partager avec le Vietnam ses expériences en matière de gestion et de développement des infrastructures ainsi que de prévention des catastrophes naturelles.

En recevant mardi à Hanoï le ministre japonais de l’Aménagement du territoire, des Transports et du Tourisme, Keiichi Ishii, en visite de travail au Vietnam, Trinh Dinh Dung, a affirmé le développement vigoureux des relations bilatérales dans tous les domaines et l’intensification continuelle de leur confiance politique.

Selon lui, le Japon est toujours l’un des partenaires économiques les plus importants du Vietnam et le premier fournisseur d'aide publique au développement, le deuxième investisseur étranger, le troisième partenaire touristique et le quatrième partenaire commercial, contribuant activement à l’œuvre de développement socioéconomique et de modernisation du Vietnam.

En 2018, les deux pays ont organisé près de 200 évènements à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques.

Lors des onze premiers mois de l’année, le Japon est le premier investisseur étranger au Vietnam avec près de huit milliards de dollars de capitaux enregistrés, soit 26% des investissements directs étrangers versés au Vietnam. Les échanges commerciaux bilatéraux en dix premiers mois se sont élevés à 31,16 milliards de dollars, une hausse de 13,7% en glissement annuel.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a apprécié la coopération étroite avec le Japon et ses aides accordées au Vietnam dans le développement des chemins de fer, la modernisation des infrastructures des aéroports et ports maritimes du Vietnam.

Il a remercié le gouvernement et le peuple japonais pour avoir soutenu la population vietnamienne dans la résilience aux catastrophes naturelles ainsi que fourni des aides techniques au Vietnam dans la gestion des ouvrages d'irrigation, la garantie du bien-être social et la production agricole.

Le dirigeant vietnamien a demandé au Japon d’encourager ses entreprises à venir investir au Vietnam, de coopérer étroitement dans la mise en œuvre des projets d’infrastructures importants et de partager ses expériences en matière d’aviation civile, de transport maritime, de gestion des ouvrages d'irrigation.

Il a également demandé au Japon d’accorder des aides non remboursable au projet de construction du centre de gestion des activités de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles et à celui d’amélioration des capacités des régions montagneuses septentrionales de prévention des risques liés aux crues et glissements de terrain.

De son côté, le ministre japonais Keiichi Ishii a tenu en haute estime les mesures lancés par le gouvernement vietnamien pour accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructures importants.

« Le Japon souhaite participer à des projets de développement des infrastructures de transport importants comme la construction de l’aéroport international Long Thanh, des lignes de chemin de fer à grande vitesse, de l’autoroute Nord-Sud et d’autres autoroutes interrégionales, des lignes de chemin de fer urbain à Hanoï, à Ho Chi Minh-Ville et dans certaines d’autres villes » a-t-il déclaré.

Il a promis de soutenir le Vietnam dans l’installation des systèmes d’alerte aux catastrophes naturelles ainsi que dans la résilience au changement climatique. -VNA