Hanoï (VNA) - ​Des images emblématiques du delta du Fleuve Rouge, notamment la beauté charmante des villages du "Quan ho", ont été reconstituées dans le premier album de l’artiste Hà Thanh.

L'artiste Hà Thanh. Photo: Journal ANTD

 

Passionnée​ du « Quan ho » (chant alterné), l’artiste Hà Thanh a sorti son premier​ album sur cet​ art vocal reconnu par l’UNESCO patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Son album ​se compos​e de 10 chansons ​familières comme​"Moi nuoc-Moi trâu​" (littéralement : invitation à chiquer du bétel et à boire du thé), ​"Vào chùa​" (Entrée à la pagode), "Ngôi tua song dào​" (Accoudé au cadre d’une fenêtre ).

Toutes ces chansons sont interprétées par des artistes renommés, ​​avec de nombreuses références a​ux pagodes anciennes, fêtes, marais couverts de lotus..., des images qui évoquent les paysages paisible​s, charmants et poétiques du pays du ​"Quan ho​".

"L’idée ​de réalis​er cet album a germé ​au début de ​ma carrière, mais ce n’est qu​e 20 ans plus tard qu​e je l'ai concrétisée", a confié Hà Thanh.

C’est un cadeau que Hà Thanh souhaite offrir aux amoureux de l’ancien ​"Quan ho​". C’est pourquoi elle a choisi des chansons ​bien connues du public, pour que tout le monde puisse les fredonner.

Parlant de l’amour pour le chant alterné, Hà Thanh a révélé qu’elle est née dans une famille amoureuse de cette forme artistique dans la province de Bac Giang (Nord). Ses parents sont en effet des artistes ​phares ​de cet art et elle a ​​​été bercée par ce chant traditionnel dès sa plus tendre enfance. -NDEL/VNA